Chili

Le Chili est un pays de feu et de glace. C'est le pays des extrêmes par excellence. Il suffit de commencer par regarder une carte détaillée du pays pour comprendre que c'est un territoire exceptionnellement sauvage et à la géographie plutôt surprenante et complexe...

Sur les routes du Chili en Patagonie

S’étendant sur près de 4 300 kilomètres de long, soit la même distance que prendrait un voyage de la capitale norvégienne – Oslo, aux oasis du Sud-marocain, le Chili offre des paysages très variés.

Le Chili est un pays de contrastes

La Cordillère des Andes traverse tout le pays avec sa beauté majestueuse, et n’est donc jamais très loin. Tout comme le Pacifique qui berce tout le territoire le long des côtes. Le Chili a la particularité d’être un pays étroit, seulement 80 kilomètres par endroit à 400 kilomètres de large entre la Cordillère des Andes et l’Océan Pacifique.

Aussi, ce territoire abrite quelques volcans et montagnes parmi les plus hautes de la planète. Passer du niveau de la mer à plus de 4 500 m sur de si courtes distances, donnera des variétés de paysages incroyables et plutôt vertigineux.

Ainsi, le Chili présente pratiquement toutes les zones climatiques et surprend, par sa diversité, comme un pays de forts contrastes. Le désert le plus aride du monde caractérise le Nord du pays. Des formations rocheuses et des paysages lunaires vous y attendent.

L’Île de Chiloé, le cœur traditionnel du Chili, est l’un des endroits les plus humides au monde. La vallée centrale est dominée par la métropole Santiago mais possède également un charme typiquement méditerranéen. Valparaiso, La Lisbonne d’Amérique du sud et les vignobles qui ont font toute la réputation du vin chilien, ne sont pas loin.

Le Sud impressionne de par le vert intense et l’exubérance de sa végétation en Patagonie, et à l’extrémité finale, par le gel éternel de ses glaciers. La Patagonie se caractérise aussi par un climat plus rugueux. Cette région est entrecoupée par des milliers d’îles, de fjords, de méandres, qui forment un redoutable labyrinthe, qui a toujours été perçu comme un véritable défit pour de nombreux explorateurs. Ici, là bas pour vous, tout au Sud de la Patagonie chilienne, les trois règnes – végétal, animal et minéral – ont comme passé un pacte pour mieux se sublimer.

Le Chili, ce sont des noms qui font tout simplement rêver et qui déclenche en nous une soif de découverte. Une envie de suivre les traces de ces pionniers, qui ont tout tenté pour découvrir ces terres. Punta Arenas, le détroit de Magellan, la route Australe, le massif du Paine, la Terre de Feu, le désert d’Atacama, Valparaiso, sont des symboles pour tout voyageur qui se respecte.

Et puis le Chili c’est aussi l’une des plus grandes énigmes de notre planète : la si mystérieuse Île de Pâques, caressée par les vents tièdes des tropiques, qui abrite les Moaï et leurs secrets…

Le Chili est un pays de forêts inextricables et de volcans, de lagunes colorées, de champs de glaces et de hauts plateaux silencieux, de montagnes de cuivre, de cascades et de fjords, de glace et de désert. Un bout de terre long et étroit, « où le monde termine » comme le disent les indigènes Aymara. C’est donc une destination d’aventure et de découverte qui séduit tous les amoureux de la nature et de grands espaces.

Il y a tout un monde entre les Aymaras qui s’occupent de leur troupeaux d’alpagas et de Lamas dans le parc Lauca, coincé entre la Bolivie et le Pérou à plus de 4 500 mètres, et les derniers Patagons, vivant à Puerto Williams à plus de 5 500 kilomètres par la route, dernier gros village le plus Australe à l’extrême sur de la terre de feu. La Patagonie chilienne est un des derniers refuges de notre planète pour une faune et flore bien sauvage.

Enfin, pour les voyageurs en quête d’exotisme, pourquoi ne pas entreprendre un circuit sur l’île de Robinson Crusoé ???

Aller au Chili

Régions Chili

Voir plus  

Articles sur le Chili

Voir plus   

Les enfants de Llullaillaco

Immortalisées dans la glace, ces trois petites momies figent un moment de l’histoire des Incas et de leurs rituels. Cette découverte archéologique a été faite à 6 739 mètres d’altitude ! au sommet du Llullaillaco, dans les Andes. Le Llullaillaco ou Llullay-Yacu est le troisième plus haut volcan actif au monde, après le Monte Pissis et Ojos del Salado. Le …

Continuer à lire  

Le Volcan Licancabur et trois Salars

Non loin du volcan Licancabur, à vol d’oiseau, la Puna Argentine vous réserve un spectacle de toute beauté. Il était une fois une région désertique qui n’intéressait personne, pas même les conquistadores espagnols. Ils avaient donc dessiné un peu à la va-vite une frontière entre le Pérou, le Chili et l’actuelle Bolivie. Mais un beau jour, vers la fin du …

Continuer à lire  

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.