Le Centre et La Pampa aride

Le Centre de l'Argentine et La Pampa aride est une zone géographique assez vaste (Comme souvent ici !). C'est en fait un endroit où peu d'étrangers s'arrêtent. Beaucoup traversent cette région, la survolent, mais peu la visitent, car aucun des sites majeurs de l'Argentine n'est présent ici, pourtant...

Gauchos au centre de la Pampa aride en Argentine

La Pampa aride ou Pampa sèche “Pampa seca”, délimité au Sud par la légendaire Pampa, vrai désert séparant les Andes des terres agricoles, à l’Est par la ville de Rosario, capitale de la province de Santa Fé, à l’Ouest par la région oubliée de San Luis et au Nord par les fameuses Sierras de Córdoba.

L’immensité et la rudesse de La Pampa aride

Par endroit, cette région bat tous les records de températures. Au cœur de l’été, il est absolument impossible d’être en plein soleil, vous y seriez littéralement brûlé, et je n’exagère pas… La fameuse pampa aride peut être un enfer pour la traverser, les routes y sont droites à l’infini et la planitude des paysages peut amener à la folie. Nombreux sont ceux qui se sont endormis au volant, ou alors mort de soif suite à un pépin mécanique…

A l’Est, Rosario, troisième ville d’Argentine, capitale de la province de Santa Fé, est au cœur de la Pampa Humide. Être de Rosario, c’est une façon exagérée d’être argentin. Avec cette phrase, tout est dit ! Ici c’est encore le football qui vous rattrapera, ou du moins qui rattrapera tout argentin. Le meilleur joueur du monde, Lionel Messi, est né à Rosario. Le meilleur entraîneur du monde, Marcelo Bielsa, vient de Rosario. Mario Kempes, le buteur du Mondial 78, Gabriel Batistuta, figure christique des années 90 ou Javier Mascherano : tous footballeurs ardents, tous prêts à laisser leur âme sur le terrain, tous sont de Rosario. Dans un tout autre registre, Il faut nommer le Che Guevara qui lui aussi est natif de Rosario.

San Luis, à l’Ouest, comporte quelques merveilles connues seulement des argentins. Je dois citer absolument le Parc national Sierra de las Quijadas et la petite ville de Merlo, connue pour son micro climat exceptionnel, au pied de la chaîne montagneuse de “Comechingones”. Notez également que l’on peut voir sur San Luis le carnaval de… Rio !

Au Nord, Córdoba, et ces fameuses Sierras vous offriront un bol d’air frais. C’est certainement l’endroit préféré des argentins pour y passer les vacances. Donc, attendez-vous à y voir beaucoup de monde, surtout des argentins ! Vous n’y observerez pas de paysages à couper le souffle mais plutôt quelques sites insolites. J’ai envie de citer : Villa Carlos Paz, La Quebrada del Condorito, La Cumbre, Capilla del Monte, El Uritorco, Mina Clavero et le fameux festival de Rock de Cosquín.

Me consulter pour cette destination

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.