La Mésopotamie Argentine : c'est la région d'Argentine comprenant les plus belles chutes d'eau au monde ! Les fameuses Chutes de l'Iguazu. C'est une des attractions majeures à ne pas rater lors d'un voyage en Argentine. Mais beaucoup d'autres sites, peu visités, sont exceptionnels, comme les Chutes de Mocona et les lodges en forêt subtropicale, et plus au sud, les Étangs de l'Iberá "los Esteros del Iberá" et sa biodiversité si riche.

La Mésopotamie argentine, est une région humide, tropicale et verdoyante du Nord-Est du pays, large bande de territoire située entre les fleuves Paraná et Uruguay, est une région partagée entre les provinces de Misiones, Entre Ríos et Corrientes. A visiter lors de votre voyage en Argentine, car elle offre une autre vision de l’Argentine qui m’a particulièrement séduit lors de ma première visite.

J’aime cette terre rouge, la population très “typée”, ce climat subtropical qui nous donne un avant goût du Brésil si proche… La Mésopotamie argentine englobe les plaines subtropicales del Chaco constituées de forêts et de savanes qui deviennent de plus en plus arides à mesure que l’on se déplace d’Est vers l’Ouest. Réserve d’une faune et d’une abondante végétation sauvage, la Mésopotamie argentine s’étend des Chutes d’Iguaçu jusqu’aux portes de Buenos Aires.

Les Chutes de l’Iguazu sont bien sûr incontournables et principale “attraction” de la région. Citées parmi les 3 plus belles chutes au monde, les Chutes d’Iguazu font rêver car tout y semble irréel ; le bruit de l’eau qui tombe se perçoit même à travers la forêt tropicale du parc national qui les encercle. A cheval sur trois frontières (Argentine, Brésil et Paraguay) ces chutes ont fasciné et effrayé des générations d’hommes persuadés de pouvoir un jour les dompter. Mais les maîtres des lieux restent la faune et la flore, qui semblent avoir bénéficié du climat et de l’humidité pour se développer dans des proportions inimaginables. 80% de ces chutes se trouvent en Argentine où le parcours est de toute beauté.

La Province de Misiones où se trouvent les Chutes d’Iguazu regorge d’autres attraits. J’encourage toujours les personnes à rester quelques jours de plus pour avoir le temps, par exemple, d’aller découvrir les cultures d’herbe maté (boisson si importante pour les argentins), voir les Chutes de Mocona (où il n’y a pas de touristes), visiter l’une des nombreuses ruines d’anciennes missions Jésuites, ou encore tenter l’aventure dans la forêt subtropicale.

Plus au sud, inconnus des touristes internationaux et difficiles d’accès, les splendides Étangs de l’Iberá. Au cœur d’une immense zone humide de 13 000 kilomètres carrés, située dans la Province de Corrientes, le lac Iberá, constitue, avec ses 5 500 hectares, un élément représentatif de ce milieu extrêmement riche. Plusieurs espèces rares ou en danger trouvent refuge dans ces marais. Le caïman noir ou l’anaconda jaune en font partie. Une grande richesse faunistique donc, avec 85 espèces de mammifères, 35 espèces de reptiles, 45 d’amphibiens, 80 de poissons et plus de 250 espèces d’oiseaux.

Je vous propose diverses excursions permettant de découvrir le Nord-Est argentin, véritable “continent” à part dans l’immensité de l’Argentine.

Me consulter pour un voyage