Nord-Ouest de l’Argentine

Le Nord-Ouest de l'Argentine est certainement la plus traditionnelle des régions d'Argentine, où vous attendent formations rocheuses, déserts de sel, cactus géants ; un monde minéral qui vous exposera sa palette de couleurs jusqu'à l'infini. Des villes comme Salta ou San Salvador de Jujuy, aux constructions coloniales, musiques, gauchos, et pour accompagner tout cela le cépage Torrentes, un des meilleurs vins blancs d'Amérique du Sud.

Route du Nord Ouest Argentine

Le Nord-Ouest de l’Argentine (NOA “Noroeste Argentino”) est sans aucun doute la région la plus dépaysante. Souvent écartée par les voyageurs lors d’un premier séjour en Argentine, au profit de la Patagonie, le Nord-ouest de l’Argentine est de très loin LA région qu’il faut connaître, en commençant par les provinces de Salta et de Jujuy.

Le Nord-Ouest de l’Argentine et ses décors de Western

Il est nécessaire d’avoir du temps pour découvrir cette région exceptionnelle car, comme toujours en Argentine, les distances sont grandes et promettent de nombreux sites à découvrir, à apercevoir, à ressentir… J’y retourne chaque année et c’est toujours avec le même plaisir. Un voyage sur ces terres vous laissera, à vous aussi, des souvenirs impérissables…

Rencontre avec le monde indien des Andes dans la splendeur des paysages de la Cordillère : sommets enneigés, collines arides couvertes de cactus, phénomènes géologiques étonnants, déserts de terre rouge ou vallées fertiles à la végétation luxuriante.

Plongeon au cœur des racines de la civilisation latino-américaine, dans de petits villages où nous retrouvons les traditions indiennes et leurs modes de vie ancestraux mais aussi l’héritage de la colonisation.

Un voyage authentique et captivant qui nous conduit souvent hors des sentiers battus au plus proche de la vie locale. Sous un ciel bleu et diaphane, les petits villages laissent lentement passer les saisons, rythmées par les carnavals, les marchés indigènes et le culte à la Pachamama ou Terre Mère, fertile en maïs et en herbe où paissent les lamas et les guanacos. De profondes vallées encaissées remontent vers la Puna où des routes poussiéreuses conduisent à des hameaux perdus et à des ruines précolombiennes sur la terre des Incas ou “Fils du Soleil”. Je dis souvent : “connaître le Nord-Ouest de l’Argentine, c’est comme une introduction à la découverte de la Bolivie“.

Malgré le fait que ce soit la région la plus dépaysante d’Argentine et peut-être même la plus belle, le Nord-Ouest argentin n’en est pas moins le plus animé. Ici, la musique est omniprésente. Musique des Andes, qui se joue et se danse dans les rues et dans les nombreuses “peñas”.

Me consulter pour cette destination

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.