Sud de la Patagonie argentine

Le Sud de la Patagonie argentine : des montagnes de légende telles que le Fitz Roy, le Cerro Torre ; des glaciers parmi les plus imposants de la planète comme le Perito Moreno, le Viedma ; des estancias et des milliers d'hectares parcourus par les gauchos, une immensité à perte de vue le long de la Cordillère des Andes, pour se terminer au bout du monde ! à Ushuaïa en Terre de Feu et le Canal de Beagle.

Le gaucho au Sud de la Patagonie argentine

Le plus beau vous attend… Le Sud de la Patagonie argentine. Chaque année, je foule ces terres et j’ai toujours le même émerveillement devant le spectacle que la nature a pu créer ici et nous l’offrir.

La Patagonie de tous les superlatifs

Le sud de l’Argentine et du Chili se partage la Patagonie, terre des superlatifs, rêve commun à chacun d’entre nous. Rien que le mot “Patagonie” peut déclencher comme une folie déraisonnable, qui nous emmène loin de notre quotidien, dans un monde imaginaire et mystérieux, alliant immensité sauvage et cultures ancestrales. Ce monde est pourtant bien réel et je peux vous aider à le découvrir dans votre voyage en Argentine au Sud de l’extrême…

La région Est de la Patagonie, sur le territoire argentin, est la plus connue. Les images d’Épinal, souvent bien réelles, l’ont immortalisée et véhiculée dans l’imaginaire de tous :

Le gaucho sur son cheval suivi de ses chiens, menant de gigantesques troupeaux de moutons ; la Pampa aride à perte de vue sans aucune distraction géographique ; les routes rectilignes et sans fin, rythmées tous les cent kilomètres par une ville, isolée, comme un mirage improbable dans ce désert immense ; les puits de pétrole sur lesquels se balancent les grandes araignées de métal ; le tout balayé par des nuages de poussière, la chaleur écrasante du soleil et le vent enivrant. C’est la Patagonie terrifiante. Couchée sous des rafales que l’on dit à plaisir permanentes, lacérée par des milliers de sites aux noms mythiques, elle est un bout du monde comme peuvent en rêver tous les aventuriers et les écrivains, à l’instar de Blaise Cendrars qui écrivait au début du siècle : “Il n’y a plus que la Patagonie qui convienne à mon immense tristesse”

Antichambre de l’Antarctique, la Patagonie argentine étire son univers étrange et solitaire jusqu’à Ushuaïa en Terre de Feu. Témoins des batailles silencieuses entre glace et granit, les aiguilles y surgissent comme des phares. Dominant la steppe, l’un des plus beaux massifs de la planète, proche de “El Chaltén”, les tours du Fitz Roy et du Cerro Torre dressent leurs faces sauvages et leurs gigantesques coiffes de glace. Là bas, se trouve l’un des spectacles glaciaires les plus impressionnants de la planète : l’explosion des icebergs du Perito Moreno.

El Calafate, Charmante petite ville du Sud de la Patagonie argentine, sera le point de départ de nombreuses excursions. De là, vous pourrez découvrir sur plusieurs jours la trilogie des grands paysages andins : El Calafate, El Chaltén (capitale du trekking) et Torres del Paine… pour une extension au Sud du Chili.

Voyager au Sud de la Patagonie Argentine

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.