Mendoza

Mendoza

Bien que Mendoza ne puisse rivaliser avec Buenos Aires, elle est loin d'être dénuée de charme et fait preuve d'un grand dynamisme culturelle

Mendoza

Mendoza est riche d’un grand nombre de musées et de sites intéressants et bien qu’elle ne puisse rivaliser avec Buenos Aires, elle est loin d’être dénuée de charme et fait preuve d’un grand dynamisme culturelle.

Les vignobles de Mendoza en Argentine

Mendoza, dans la région de Cuyo, c’est bien sûr la capitale du vignoble argentin mais c’est surtout la province du même nom qui regorge de sites naturels. C’est dans cette région que se trouvent les sommets les plus élevés de la Cordillère des Andes. Parmi eux, le toit des Amériques, l’Aconcagua, qui frise les 7 000 mètres. C’est aussi le point de départ idéal pour découvrir de nombreux parcs nationaux peu visités.

Les richesses de Mendoza

Non loin, le Pont de l’Inca “Puente del Inca”, situé à 2 720 mètres d’altitude, cette superbe arche rocheuse doit sa couleur aux dépôts minéraux des sources chaudes qui bouillonnent en dessous. Quelques kilomètres plus haut, on découvre le panorama le plus impressionnant de toute l’excursion. La paroi rocheuse s’interrompt momentanément et, en regardant à travers cette trouée vers la droite de la vallée, on voit se dresser l’imposante masse de l’Aconcagua !

Mais la région se prête à merveille à la dégustation de vins et à la découverte des caves de la province de Mendoza. Avec un rendement moyen de 20 millions d’hectolitres par an, l’Argentine est le 4ème producteur de vin mondial et avance à pas de géant. Près de Mendoza, il y a près de 1 200 caves (les plus connus étant Luiggi Bosca, Norton, Flishman…). Vous pourrez apprécier les différentes variétés de cépages (Malbec, Sirah…).

La zone la plus jolie pour moi est celle de la vallée de Uco, pour aller voir la cave “Salentein”, avec en toile de fond la Cordillère des Andes et le volcan Tupungato, par exemple. A découvrir également : la cave “La Azul”, où la propriétaire Shirley Hinojosa vous accueillera, avec au menu des dégustations bien sûr autour d’un repas somptueux pour accompagner ces vins.

Pour terminer, pourquoi ne pas visiter les caves “Andeluna Cellars” et “Altus de Tupungato”, situées à 1 300 mètres d’altitude… Tout un programme !

Aller à Mendoza

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.