Île Carlos III en Patagonie chilienne

La Patagonie chilienne est composée de sites aux noms évocateurs, synonymes d’aventure et de bout du monde : comme Punta Arenas, Détroit de Magellan, le Cap Horn…

Baleine de l'Ile Carlos III au Chili

L’Île Carlos 3 est une île qui n’a rien de paradisiaque, je vous le dis de suite. Toute petite, on pourrait y faire le tour à pied en 2 heures, elle se situe à environ 10 heures de bateau depuis Punta Arenas, perdue sur le Détroit de Magellan, où tempêtes et vents violents sont courants. Cette traversée est déjà un voyage en soi. On ne peut s’empêcher d’imaginer les conditions dans lesquelles les premières expéditions durent affronter les éléments naturels de la région. Cette « route », bien qu’exceptionnelle, je ne la recommande ni aux personnes ayant le mal de mer, ni aux enfants en bas âge.

Île Carlos III à l’extrême Sud du Chili

Lors de mon premier voyage, après cette journée passée en mer, j’ai aperçu l’Île Carlos 3 « Isla Carlos III », dans son isolement total, et un spectacle grandiose : la faune maritime des environs et les fameuses baleines à bosse. Dans ce décor surréel, j’ai eu le privilège d’être à bord d’un des rares bateaux circulant dans la zone en observation de ces mammifères marins en voie de disparition.

Différentes sorties sont possibles pour observer les baleines, loups de mer, manchots, albatros… et aussi un glacier (sans nom) survolé par des centaines de cormorans. Quelquefois on y aperçoit également des orques de passage dans la zone.

Le logement sur l’Île Carlos 3 est simple. Je le qualifierais de « confortable » si on prend conscience que l’on se trouve à une journée de bateau de toutes terres habitées. Le site est tenu par des scientifiques qui vivent sur l’île durant toute la saison. Vous pourrez discuter des heures et des heures avec eux. Ils étudient le comportement de ces baleines, savent les reconnaître et les différencier les unes des autres. A ce jour, 103 baleines sont référencées et suivies avec précision.

Pour les amateurs de sensations fortes, une sortie en kayak de mer pour vous approcher à quelques mètres de ces mammifères est envisageable… (et je vous le recommande fortement).

S’aventurer sur l’Île Carlos III