Île Carlos III en Patagonie chilienne

Île Carlos III en Patagonie chilienne

La Patagonie chilienne est composée de sites aux noms évocateurs : Punta Arenas, Détroit de Magellan, Cap Horn, Île Carlos 3...

Île Carlos III en Patagonie chilienne

La Patagonie chilienne est composée de sites aux noms évocateurs, synonymes d’aventure et de bout du monde : comme Punta Arenas, Détroit de Magellan, le Cap Horn…

Baleine de l'Ile Carlos III au Chili

L’Île Carlos 3 est une île qui n’a rien de paradisiaque, je vous le dis de suite. Toute petite, on pourrait y faire le tour à pied en 2 heures, elle se situe à environ 10 heures de bateau depuis Punta Arenas, perdue sur le Détroit de Magellan, où tempêtes et vents violents sont courants. Cette traversée est déjà un voyage en soi. On ne peut s’empêcher d’imaginer les conditions dans lesquelles les premières expéditions durent affronter les éléments naturels de la région. Cette “route”, bien qu’exceptionnelle, je ne la recommande ni aux personnes ayant le mal de mer, ni aux enfants en bas âge.

Île Carlos III à l’extrême Sud du Chili

Lors de mon premier voyage, après cette journée passée en mer, j’ai aperçu l’Île Carlos 3 “Isla Carlos III”, dans son isolement total, et un spectacle grandiose : la faune maritime des environs et les fameuses baleines à bosse. Dans ce décor surréel, j’ai eu le privilège d’être à bord d’un des rares bateaux circulant dans la zone en observation de ces mammifères marins en voie de disparition.

Différentes sorties sont possibles pour observer les baleines, loups de mer, manchots, albatros… et aussi un glacier (sans nom) survolé par des centaines de cormorans. Quelquefois on y aperçoit également des orques de passage dans la zone.

Le logement sur l’Île Carlos 3 est simple. Je le qualifierais de “confortable” si on prend conscience que l’on se trouve à une journée de bateau de toutes terres habitées. Le site est tenu par des scientifiques qui vivent sur l’île durant toute la saison. Vous pourrez discuter des heures et des heures avec eux. Ils étudient le comportement de ces baleines, savent les reconnaître et les différencier les unes des autres. A ce jour, 103 baleines sont référencées et suivies avec précision.

Pour les amateurs de sensations fortes, une sortie en kayak de mer pour vous approcher à quelques mètres de ces mammifères est envisageable… (et je vous le recommande fortement).

S’aventurer sur l’Île Carlos III

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.