Les Chutes d’Iguazu

Les Chutes d’Iguazu

De chaque côté de la frontière brésilienne et argentine, les Chutes d'Iguazu font partie d'une réserve naturelle : Le Parc National d'Iguazu en Argentine

Les Chutes d’Iguazu

De chaque côté de la frontière brésilienne et argentine, les Chutes d'Iguazu font partie d'une réserve naturelle : Le Parc National d'Iguazu en Argentine

Les Chutes d’Iguazu, une merveille naturelle située au milieu de la forêt tropicale, partagée par l’Argentine à 80 % et le Brésil à 20 %.

La Gorge du Diable des Chutes d'Iguazu en Argentine

Les Chutes d’Iguazu font parties des 3 chutes les plus spectaculaires au monde avec celles de Victoria et de Niagara. Elles se trouvent dans un environnement tropical et les visiter, bien que très touristiques, est vraiment remarquable. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une chute, mais d’un ensemble de 275 cascades formant un front de 3 km environ. La plus haute d’entre elles atteint les 80 m de hauteur. On l’appelle la Gorge du Diable “Garganta del Diablo” en espagnol ou “Garganta do Diabo” en portugais. L’ensemble des cascades déverse jusqu’à 6 millions de litres d’eau à la seconde.

Les Chutes d’Iguazu – Que vous soyez en Argentine ou au Brésil, le spectacle est saisissant

De chaque côté de la frontière, brésilienne et argentine, les Chutes d’Iguazu “Las Cataratas del Iguazú” font partie d’une réserve naturelle : Le Parc National d’Iguazu (Argentine) et Foz do Iguaçu (Brésil). Ces parcs ont été ajoutés à la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO en 1984 et 1986, respectivement. La rivière Iguazu est un affluent du Paraná, entre l’État brésilien du Paraná et la province argentine de Misiones. Port Iguazu “Puerto Iguazú” est le point de départ idéal pour visiter le Parc National d’Iguazu.

Une jungle luxuriante sert d’écrin aux Chutes d’Iguazu, la rivière qui longe en partie la frontière argentino-brésilienne. On prétend que c’est l’Argentine qui possède les chutes et le Brésil qui profite de leur spectacle. En effet, les chutes sont situées en majorité du côté argentin, mais la vue est plus spectaculaire du côté brésilien. Et il est vrai que c’est en territoire brésilien, au terme d’une marche d’environ 500 mètres, que l’on peut jouir d’un point de vu exceptionnel sur cette merveille de la nature. Le côté argentin permet non seulement d’admirer les chutes, mais aussi de les approcher sous des angles aussi nombreux que différents. “Iguazú” en Indien Guaraní signifie “eau grande”.

En Argentine, au départ de Port Iguazu, plusieurs circuits de visites ont été aménagés au milieu de la forêt et au dessus des différentes branches de la rivière Iguazú, via diverses passerelles. Il est possible de s’approcher à quelques mètres seulement des chutes. Un train mène aux différents points de départs des visites ; la promenade la plus époustouflante est celle qui traverse le cours supérieur de la rivière entre Puerto Canoas et la cascade la plus impressionnante, la Garganta del Diablo “la Gorge du Diable”, 700 m de long et 150 m de large.

Visiter les Chutes d’Iguazu

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.