Tolar Grande

La première fois que je mis les pieds à Tolar Grande, très peu de « circuits touristiques » le proposaient dans leurs brochures. En effet, même en étant à une journée de voiture de Salta, Tolar Grande se démarque : ici, le règne minéral est omniprésent.

Salar Arizaro près de Tolar Grande en Argentine

Village de mineurs, Tolar Grande présente de nombreux sites d’exploitation minière. La plupart sont par ailleurs abandonnés car les compagnies préfèrent le versant chilien plus proche de la mer et donc des clients potentiels.

Tolar Grande et ses alentours

Pour se rendre jusqu’ici, le parcours sort tout droit d’un livre de science-fiction, tout en étant pourtant bien réel… Vous commencerez donc par emprunter le Train des Nuages qui vous mènera jusqu’au Viaduc de la Polvorilla (situé à plus de 4 000 mètres d’altitude). Ce viaduc ressemble étrangement au viaduc du haut duquel Tintin saute dans « Le Temple du Soleil ». Sur son trajet, la voie ferrée traverse un total de 29 ponts, 21 tunnels, 13 viaducs, 2 tire-bouchons et 2 zigzags.

Puis, il faut prendre la route, ou plutôt la piste, vers le Salar de Pocitos via la route 27. Depuis cette cité minière perdue, la piste serpente dans un incroyable paysage lunaire, au milieu de reliefs et de couleurs surréalistes. Nous sommes ici au cœur des hauts plateaux andins à 4 000 mètres d’altitude, mais on pourrait se croire sur la planète Mars !

Tolar Grande, ville « Far West », est le point de départ pour des sites à couper le souffle, tels que le Cône d’Arita, un cône naturel impressionnant de couleur sombre, parfait, posé au milieu de l’immensité blanche du Salar d’Arizaro et qui ressemble à un phare pour naufragés des déserts de sel ; la Mine de la Coïncidence « Mina La Casualidad », ancienne mine de souffre, à la frontière avec le Chili et proche du Volcan Llullaillaco et de ses 6 739 mètres d’altitude, où furent découvertes les momies de 3 enfants de l’époque des Incas.

Enfin, à partir de Tolar Grande, vous aurez la possibilité de poursuivre l’aventure vers le Chili, ou de descendre plein Sud vers la Province de Catamarca. Il vous faudra ensuite traverser le Désert de sel de « l’homme mort » …Tout un programme !

Visiter le Nord-ouest argentin