Buenos Aires

Buenos Aires

C'est à Buenos Aires que se trouve l'avenue la plus large du monde. Des façades coloniales ornent les rues, c'est aussi la capitale mondiale du Tango

Buenos Aires

C'est à Buenos Aires que se trouve l'avenue la plus large du monde. Des façades coloniales ornent les rues, c'est aussi la capitale mondiale du Tango

Buenos Aires est une capitale culturelle avec de nombreux parcs, ville tendance où la mode et la vie nocturne sont réputées dans le monde.

La Boca quartier de Buenos Aires

La grande majorité des argentins est issue d’un large brassage d’immigrants provenant du vieux continent, essentiellement des européens arrivés par le “Río de la Plata”. Bon nombre de formules courent sur ce sujet… ma préférée est certainement : “Les argentins, ces italiens qui parlent espagnol et qui rêvent d’être anglais…”.

Préparez vous à découvrir Buenos Aires, une ville bouillonnante

Vous pourrez facilement visiter les principaux quartiers de Buenos Aires avec les fameux taxis couleur abeille, où voire même à pied, si vous êtes bon marcheur. Les quartiers de la Boca : très coloré, le plus ancien quartier de Buenos Aires, San Telmo : quartier très agréable, le Montmartre de Buenos Aires, brocantes et antiquaires, si vous aimez fouiner et flâner, Puerto Madero : très moderne, anciens docs de Buenos Aires, Recoleta : le “16e arrondissement” de Buenos Aires, avec le fameux cimetière du même nom et le micro centro qui comprend la place de Mai, l’avenue de Mai et l’avenue du 09 Juillet, avenue la plus large au monde, sont à connaître absolument.

Un autre quartier plus excentré, mais que j’aime énormément : Palermo, le quartier “tendance” de Buenos Aires, très agréable, très étendu, avec de nombreux espaces verts. Je vous encourage à découvrir également.

Pour les amateurs de musée d’arts, ne pas rater, entre autres, “el museo de bellas artes” et “el Malba” (musée d’art d’Amérique latine). Pour les mordus d’histoire, je vous recommande le musée du bicentenaire qui se trouve derrière la Casa Rosada, pour un voyage dans le temps et au cœur de l’Histoire de l’Argentine. D’autres musées sont intéressant comme celui dédié à Evita Péron et à Carlos Gardel par exemple. Je vous recommande aussi le musée “las Malvinas” mais qui est très excentré. Si vous aimez la musique et l’opéra, je ne peux que vous recommander d’aller visiter le théâtre Colon. Il est considéré comme l’un des cinq meilleurs opéras du monde du point de vue de l’acoustique.

Buenos Aires et le Tango sont indissociables. Les argentins peuvent être fiers de maîtriser la danse qui est certainement la plus complexe au monde.

Le tango est une culture. Le résumer à la musique et à la danse serait évidemment réducteur. Les argentins ont coutume de dire que la danse sert avant tout à valoriser la femme dans sa féminité et sa sensualité. Le rôle de la femme est donc de profiter du guidage de son partenaire et des pauses pour exprimer sa fantaisie et son caractère. Assister à une “Milonga” à Buenos Aires sera un moment fort de votre voyage. Je vous le conseille fortement.

Aller à Buenos Aires

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.