Carnavals et Traditions en Argentine et au Chili

Carnavals et Traditions en Argentine et au Chili

Carnavals et traditions d'Argentine et du Chili, habits traditionnels, cultures locales, le tango de Buenos Aires jusqu'au danses sur l'Île de Pâques

Pour les passionnés de musique, de danse, d’habits traditionnels, de cultures locales ; et pour ceux qui souhaitent un voyage “rythmé”, je vous propose de découvrir en Argentine et au Chili leurs traditions des carnavals, le son endiablé du tango, les chants traditionnels…

Les régions Nord-Ouest et Nord-Est de l’Argentine vivent au rythme des carnavals, principalement durant les mois de janvier et de février. Au Chili, l’Île de Chiloé, le grand Nord du pays, et bien sûr, le fameux “Tapati” sur l’Île de Pâques, vous offriront un spectacle unique en couleurs. Voici quelques exemples de danses et traditions que je vous propose de découvrir, sachant que bien d’autres sont possibles et dans d’autres régions que celles présentées ci-dessous.

Au cœur de Buenos Aires

Le tango, une danse sensuelle et traditionnelle de Buenos Aires

Danser le tango à Buenos Aires

Vous aimez le tango et souhaitez axer votre voyage autour de cette danse ? Alors, cette rubrique est faite pour vous. Je vous propose ici un circuit en Argentine, plus précisément à Buenos Aires, la capitale du tango. Cette danse que maîtrisent les argentins, évoque la grâce et la sensualité qui leur est propre.

Certains disent que le tango n’est pas une danse, mais une obsession. Pour le danseur, le tango fait partie intégrante de sa vie, comme manger ou dormir. Érotique, passionné et mélancolique, le danseur devient complice, non seulement du corps, mais aussi de l’âme… Buenos Aires, son histoire, le tango et les milongas, ne font qu’un… Cette danse ne vous laissera pas insensible, ceux qui la pratiquent le savent déjà, mais si vous ne la connaissez pas encore, alors laissez-vous guider par l’instrument du tango : le bandonéon !

Le tango, une danse sensuelle et traditionnelle de Buenos Aires
Danse traditionnelle à Buenos Aires : Le Tango
Le tango est dansé dans tous les quartiers de Buenos Aires

Traditions et défilés de gauchos

Danse de la Chacarera lors de défilé de gauchos

Folklore et Gauchos

Dans de nombreuses petites villes d’Argentine et du Chili, à diverses dates, des fêtes sont organisées. C’est alors l’occasion pour les gauchos des environs de ces points de rassemblement de défiler. C’est un spectacle de toute beauté que de voir ces gauchos, hommes et femmes de tout âge, habillés impeccablement, avec leur plus beau chapeau, poncho, ceinture, bottes, montures… et bien sûr le fidèle compagnon, le cheval, “coiffé” comme jamais.

En effet lors de ces défilés, c’est l’occasion pour ces gauchos, de représenter leur ferme ou estancia, il se doit alors d’être à la hauteur de l’évènement. Voir arriver de toutes directions ces gauchos est un vrai plaisir pour les yeux, car on ne se douterai pas qu’il y en ait autant !

Fête de la tradition

Le 10 novembre, où que vous soyez en Argentine ne perdez l’occasion de voir la Fête de la Tradition. Nombreuses activités, pour cette fête où tous les gauchos se réunissent pour manifester “leur” tradition qui est si forte. Nombreux postes où l’on mange de la viande, des empanadas et bien sûr le vin coule à flot. Le grand spectacle est ce qu’on appelle ici la “jineteada”, sorte de rodéo. De nombreux gauchos vont essayer de monter ces chevaux “fous” et le but est de rester plus de 30 secondes sur le dos de la bête.

Le tout en musique “live” avec des musiciens jouant sans jamais s’arrêter les grands classiques du folklore. Le chant est entrecoupé de phrases qui s’enchainent et qui laissera pensif celui qui pourra les comprendre. Dans ce genre de rassemblement, chaque regard, chaque petite chose est l’occasion d’une photo ou d’un souvenir impérissable. Bien sûr, je ne manquerai pas de vous recommander où aller pour voir ce genre de “spectacle” qui est en fait une simple manière de vivre ici.

Ce type de rassemblement a lieu lors d’autres occasions. Au Chili, il n’y a pas de fête sans rodéo : les “huasos”, les cow-boys chiliens, seigneurs des prairies, dompteurs de chevaux et de taureaux “toros”, y font la démonstration de leur dextérité face à un public exalté.

Danse de la Chacarera lors de défilé de gauchos
Défilé de gauchos avec leurs chevaux
Gaucho et son estancia lors de la fête de la tradition

Traditions sur l’Île de Pâques

Danse Tapati Rapa Nui

Le festival de Tapati

Tous les ans sur l’Île de Pâques se déroule le festival TAPATI, en plein été, pendant les 2 premières semaines de février. Bien souvent, 3 équipes s’affrontent pour le but ultime de ce festival, l’élection de la Reine du TAPATI. 3 équipes, donc 3 prétendantes au titre… chaque prétendante a une myriade d’amis et de famille qui la soutiennent et qui participent aux différentes compétitions, chaque compétition rapporte des points, et au final, l’équipe qui a le plus de points fait remporter a sa candidate la couronne tant espérée.

Les compétitions de jour sont de toutes sortes : fabrication de collier en coquillage, fabrication de paniers et chapeaux en feuilles, concours de cuisine, nage sur “flotteurs” en “totara” (jonc), sculpture sur bois et pierre, course-relais avec 20 kg de régime de banane sur les épaules, et le clou du spectacle : descente d’une colline sur tronc de bananier !! Excellent.

Mais aussi 2 jours avant la clôture, la farandola… tout le monde, y compris les touristes, se maquille (bain de boue puis dessins sur le corps) et défile dans les rues de Hanga Roa (le chef-lieu et la capitale de l’île de Pâques) pendant 3 heures !! Sous un soleil de plomb !

Puis chaque soir, sur une scène qui a été installée près de la mer, a lieu une compétition de chants, danses, contes, peintures corporelles… Plutôt festif et très sympa !!! La musique Rapa Nui m’a envouté.

Danse Tapati Rapa Nui
Descente sur un tronc lors du festival Tapati ile de Pâques
Festival Tapati sur l'Ile de Pâques

Les traditions du Nord-Ouest argentin

Carnaval et traditions du Nord Ouest argentin

Carnavals des provinces de Salta et de Jujuy

Les carnavals du Nord-Ouest de l’Argentine, à Jujuy, se célèbrent spécialement à la Quebrada de Humahuaca pendant que la vallée de Lerma est le principal endroit de célébration dans la province de Salta, bien que les activités s’étendent sur toutes les localités de ces deux provinces. Les deux faits marquants de la cérémonie des carnavals sont la mise au jour et l’enterrement du diable. Les diables apparaissent avant le début de la cérémonie. Une fois terminée, tous descendent en chantant et se jettent de l’eau, de la farine, des serpentins, etc… Le dimanche de la tentation finalise les festivités en enterrant le diable, qui retrouvera sa cachette avec des feuilles de coca, alcool et cigarettes pour l’aider à passer une année de plus.

Festivités, musiques, joie… Des habits différents, presque irréels. Des rires cachés sous un déguisement. Les corps prennent d’autres formes, tout est inondé de couleur. Nombreux sont ceux qui jouent à être quelqu’un d’autre, alors que certains se montrent tels qu’ils sont. Pendant le carnaval, chaque ville, chaque village, chaque quartier, cache et découvre son véritable visage.

Carnaval et traditions du Nord Ouest argentin
Représentation du diable au carnaval de Salta et de Jujuy
Cérémonie et défilés pendant le carnaval du Nord ouest en Argentine

Parades exotiques en Argentine

Carnaval de Gualeguyachu en Argentine

Le carnaval de Gualeguaychú

La saison du carnaval en Argentine commence avec les défilés et les parades qui se déroulent dans les principales artères du pays. Danseuses nues, musique, plume et paillettes nous en mettent plein les yeux dans ce défilé qui se déroule dans la ville de Gualeguaychú dans la province d’Entre Ríos, à quelques 230 km au Nord de la capitale Buenos Aires.

Une foule bigarrée de quelques 12 000 personnes prend part aux danses pendant cette parade du carnaval en Argentine. Malgré la suprématie mondiale et la renommée du carnaval brésilien, le carnaval argentin de Gualeguaychú fait monter autant la vapeur grâce à ses couleurs chatoyantes, ses femmes en costumes et ses femmes nues… Cette ville tranquille d’Argentine au bord du fleuve Uruguay, bascule subitement pendant l’été austral (décembre à mars) dans l’ivresse d’un carnaval exotique, à l’image de celui de Rio de Janeiro.

Carnaval de Gualeguyachu en Argentine
Carnavals traditionnels en Argentine, comme celui de Gualeguyachu
Défilé du carnaval de Gualeguaychu en Argentine

Rencontres musicales au Chili

Festival de danses à Castro île de Chiloé

Les festivals de Chiloé

Chaque année la rencontre des musiciens et chanteurs chilotes “Encuentro Musicos y Cantores Chilotes” réunit les îliens pour une fête de la culture populaire avec ses musiques traditionnelles au Chili, ses chants et ses danses, ses plats typiques et son artisanat local. A la manière des rituels anciens, la fête s’ouvre par une procession accompagnée de chants archaïques au charme insolite. Les gens, habituellement pleins de réserve et de gentillesse, laissent exploser leur joie, devant les étals de nourritures et de friandises.

Sur l’Île de Chiloé, de nombreux festivals de musique et d’artisanat sont organisés dans les villages de l’archipel pendant la saison d’été. Castro accueille fin janvier le Festival du Huaso Chilote, marqué par des rodéos, et, à la mi-février, le Festival Costumbrista Chilote, avec des danses, de la musique et de la gastronomie traditionnelle. La Semana Dalcahuina, la deuxième semaine de février, marque la fête annuelle de Dalcahue. Début février se tiennent, à Achao sur l’île de Quinchao, les Rencontres folkloriques des îles, qui attire des groupes de musique populaire des alentours. Enfin, à Quellón, la deuxième semaine de février est marquée par la Semana Quellonina, où les rodéos côtoient le théâtre et la musique traditionnelle du Chili.

Festival de danses à Castro île de Chiloé
Festival Huaso Chilote à Castro
Rencontres lors de la Semana Quellonina Ile de Quinchao

Rythmez votre voyage en Argentine et au Chili

Patagonie

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi les prix pour un voyage en Patagonie.