Circuits géologiques en Argentine et au Chili

Circuits géologiques en Argentine et au Chili

Circuits géologiques personnalisés en Argentine et au Chili. Des arbres millénaires pétrifiés en Patagonie, les plus anciens ossements de dinosaures

Circuits géologiques en Argentine et au Chili

Circuits géologiques personnalisés en Argentine et au Chili. Des arbres millénaires pétrifiés en Patagonie, les plus anciens ossements de dinosaures

Pour les passionnés de fossiles et de vielles pierres, je vous propose des circuits géologiques sur mesure où vous serez émerveillés par le travail de l’érosion, la géologie, les minéraux à fleur de terre.

Vous y découvrirez les fossiles et traces du passé qu’offrent de nombreux sites en Argentine et au Chili : arbres millénaires fossilisés par le temps en Patagonie, les plus anciens ossements de dinosaures jamais retrouvés dans la région de Cuyo, des millions d’années de glaciation, vestige exceptionnel des temps géologiques, les surprises ne manqueront pas. Voici quelques informations générales à titre d’exemple.

Forêts pétrifiées de Patagonie argentine

Forêts pétrifiées de Patagonie

Parc National “Bosques Petrificados de Jaramillo”

Une activité volcanique intense a réduit en cendres les vastes forêts de la région, il y quelques 150 millions d’années. Par la suite, l’érosion a fait apparaître des ancêtres de l’araucaria minéralisés, un arbre qui ne se trouve que dans l’hémisphère sud, mesurant jusqu’à 3 m de diamètre et 35 m de haut ! Les courants ont également joué un rôle important en déplaçant certains fossiles d’arbres jusqu’ici depuis des régions montagneuses… C’est vraiment un spectacle stupéfiant et au Parc National “Bosques Petrificados de Jaramillo” (Forêts Pétrifiés de Jaramillo), comme souvent en Patagonie, il y a très peu de touristes.

Je vous invite à venir découvrir cet endroit époustouflant qu’est le Parc National de Jaramillo dans la province de Santa Cruz en Patagonie argentine.

Forêts pétrifiées de Patagonie
Bois pétrifiés de Patagonie argentine
Arbres fossilisés araucaria de Patagonie

Visite du Parc National Los Alerces

Parc National Los Alerces en Patagonie argentine

Parc National “Los Alerces”

Le Parc National Los Alerces (“Parque Nacional Los Alerces”) est situé dans la province de Chubut, en Patagonie argentine. Il comprend le lac Futalaufquen, le Río Arrayanes, le lac Verde et le lac Menéndez. Il a été fondé en 1937, sa superficie est de 263 000 hectares soit 2 630 Km², ce qui est plus vaste que le département français des Yvelines. Le but de sa création était la protection du superbe Fitzroya Cupressoides, aussi appelé Lahuán ou encore Alerce, un des arbres de plus longue longévité sur terre qui était menacé d’extinction. Dans le parc, il y a des exemplaires qui ont 4 000 ans, mesurant 70 m de haut !!!

En ces lieux, le climat est tempéré froid avec des saisons très contrastées. Les hivers sont pluvieux, voire neigeux ; les étés sont secs, avec des nuits fraiches. A ne pas manquer, à environ 300 km au sud de Bariloche.

Parc National Los Alerces en Patagonie argentine
Parc National Los Alerces Chubut
Arbres alerces de Patagonie

Exploration des vallées d’Atacama

Vallée de la Lune à Atacama

Vallée de la Lune au Chili

En partant de San Pedro de Atacama, vous effectuerez une exploration dans la Cordillère du Sel, formations géologiques impressionnantes et sédiments multicolores. L’origine de la Cordillère du Sel est synchrone à l’origine du Salin d’Atacama, en conséquence la composition de ses roches est principalement de sels et d’argiles associés, développant un paysage extrêmement spécial et suggestif, en donnant naissance à la mystique Vallée de la Lune.

Randonnée d’exploration à travers des vallées intérieures, en appréciant des cavernes et des mines de sels abandonnés, dunes sinueuses et spécialement, nous jouirons de la tombée du jour dans la Vallée de la Lune, qui est une invitation de la nature au silence intérieur et l’étonnement que produit la Création. Vous observerez ces formations rocheuses de toute beauté au cours d’un petit trekking. Puis l’un des moments le plus impressionnants et le plus attendu est le coucher du soleil et son fantastique spectacle de couleurs changeantes et féeriques, révélant un paysage absolument merveilleux : l’endroit le plus approprié pour l’apprécier est situé dans la “Cordillera de la Sal”, dans les Vallées de la Lune et de Mars ; ces deux dernières sont des formations rocheuses sculptées par les vents, prenant des formes bizarres et irréelles rappelant à tout un chacun un paysage lunaire… Silencieux et mystique !

Vallée de la Lune à Atacama
Le désert d'Atacama
Formations géologiques à Atacama Chili

Exploration des geysers les plus hauts du monde

Geysers du Tatio au Chili

Geysers du Tatio au Chili

Départ vers 5h30 du matin de San Pedro de Atacama, pour les geysers du Tatio, situés à 85 km de San Pedro de Atacama et à 4 200 m d’altitude, ce sont les geysers les plus hauts du monde. Cet impressionnant site volcanique doit son origine à l’eau de la fonte des neiges s’infiltrant dans les roches et crevasses du sol jusqu’à rencontrer le magma en profondeur, du coup, cette eau se transforme violemment en vapeur, remonte à la surface en formant de superbes et impressionnants geysers (certains de 50 m de haut !) ainsi qu’un paysage brumeux fantasmagorique.

En hiver les températures peuvent atteindre -19° tôt le matin !! Vous assisterez à ce spectacle incroyable de la nature et de ces geysers ou l’eau est à environ 85 degrés. (ne pas tomber dans les cratères, il y a déjà eu 4 morts dont un français). On prend un petit déjeuner sur place, au milieu de ce décor irréel et fantastique. Au retour, on pourra apprécier la beauté sauvage de la nature, les sommets Andins de plus de 5 500 mètres et la faune (essentiellement des vigognes…). Il existe peu de lieux sur terre où l’énergie géothermal est perceptible par l’homme. Les conditions géologiques très particulières de la montagne de Tujle, ajouté à l’activité volcanique du secteur, ils ont produit les conditions géologiques propices pour le surgissement des geysers du Tatio. L’exploration est guidée, en observant fumeroles de vapeur, cratères de boues incandescentes, bassins d’eau en état d’ébullition (86°) et geysers. Puis route pour les termes de Puritama, lieu paradisiaque avec ces 7 piscines naturelles où l’eau est a 30°. Une surprise vous y attend.

Geysers du Tatio au Chili
Geysers d'Atacama au Chili
Impressionnants Geysers dans le Nord du Chili

Visite du Parc Triasique Ischigualasto

Vallée de la Lune - San Juan - Argentine

Vallée de la Lune à San Juan

Au départ de Villa Unión dans la province de La Rioja, ou de San Juan, dans la province du même nom, une journée forte en émotions nous attend lors de la visite du Parc Provincial d’Ischigualasto. Il a été créé en 1971 et a été élu Patrimoine Naturel de l’UNESCO le 29 novembre 2000. Ischigualasto est un nom d’origine Quechua, qui signifie “endroit où se pose la lune”. C’est aussi le seul endroit au monde où sont regroupées les 3 phases de l’ère Triasique qui est une subdivision de l’ère Mésozoïque comprise entre -251 et -199,6 millions d’années. On y a retrouvé plus d’une dizaine de squelettes de dinosaures complets et c’est un très haut lieu de l’archéologie mondiale. A ne pas rater…

Il est possible de visiter le Parc National de Talampaya le lendemain (voir le circuit suivant), car les deux parcs sont proches.

Vallée de la Lune - San Juan - Argentine
Pierres érodées Vallée de la Lune
Vallée de la Lune - San Juan - Argentine

Visite du Parc National Talampaya

Parc National Talampaya

Parc National Talampaya

Au départ également de Villa Unión ou de San Juan, visite du Parc National Talampaya dans la province de La Rioja, toujours de la région de Cuyo. La structure du paysage est le résultat de mouvements tectoniques, qui ont provoqué le soulèvement d’importantes masses rocheuses. Puis, pendant des millénaires, ces dernières ont été soumises à l’érosion de l’eau et du vent, comme cela se produit en climat désertique avec de grandes amplitudes thermiques, une très forte chaleur le jour, puis le froid de la nuit, avec quelques pluies torrentielles l’été, et des vents très forts au printemps. L’altitude moyenne du parc est d’environ 1 300 mètres, et le climat est continental. Élu au Patrimoine Culturel et Naturel de l’Humanité de l’UNESCO depuis 2000.

Il est possible de visiter le Parc Triasique Ischigualasto le lendemain (voir le circuit précédent), car les deux parcs sont proches.

Parc National Talampaya
Les totems de Talampaya
Circuit du Parc Talampaya

Circuit du Pont de l’Inca

Pont de l'Inca à Mendoza Argentine

Pont de l’Inca à Mendoza

Une excursion vraiment très spéciale, aux paysages spectaculaires. Depuis Mendoza on se dirige vers la majestueuse Cordillère des Andes, en passant par Potrerillos. Le long du Río Mendoza, on suit la route qui mène au cœur des Andes. On passe par la vallée de Uspallata avec ses montagnes aux innombrables couleurs. Après le village de Uspallata, les paysages sont de toute beauté : on peut y découvrir la station de ski Los Penitentes et ensuite admirer le Pont de l’Inca “Puente del Inca”, une merveille géologique où la rivière a sculpté un pont de sel naturel. Ensuite, au bout d’une petite marche, on peut contempler l’Aconcagua, le plus haut sommet des Amériques, haut de 6 959 m. Au retour, on déjeune avec un pique-nique gourmet ; l’endroit se définit sur le moment, en fonction de la meilleure vue sur les montagnes.

Pont de l'Inca à Mendoza en Argentine
Puente del Inca
Pont Inca en Argentine

Sur la Route de Darwin

Sur la Route de Charles Darwin en Patagonie aregntine

Les traces de Charles Darwin en Patagonie argentine

Je vous invite à suivre les “traces” de Charles Darwin qui notera dans son journal de bord, le 23 décembre 1833, en voyant ces paysages de Patagonie : “Je ne pense pas avoir déjà vu, un lieu plus isolé du reste du monde, que cette crevasse de roches au milieu de l’immense pleine”.

Excursion au départ de Puerto Deseado sur la rivière “Deseado” pour les groupes de seulement 6 personnes. On remonte cette rivière à marée haute sur 42 km, où l’on fait face a un paysage d’une démesure impressionnante. On peut y observer de nombreux cormorans, dont le cormoran “gris” (plus grosse colonie de Patagonie), nombreux loups et lions de mer, dauphins, guanacos… Au bout de ces 42 km, on entame un trekking pour arriver à l’endroit même où Charles Darwin s’exclama devant la beauté d’un tel paysage et aussi d’où Conrad Martens, peintre officiel anglais qui accompagna Charles Darwin durant l’expédition, dessina ces paysages.

L’autre option est de relier ce point de vue, par la voie terrestre, en passant par l’estancia “La Aurora”, parcours de 70 km depuis la ville. Dans cette option, le fort sympathique Jorge vous guidera. Il est à lui seul un vrai livre d’histoire de la Patagonie !! Arrivée au point de vue de Darwin où la vue sur le canyon de la rivière Deseado est vertigineuse. Le trekking dure un heure au total, pour gagner les bords de la rivière. Le spectacle est saisissant, où les mots ne peuvent décrire ces paysages.

Sur la Route de Charles Darwin en Patagonie argentine
Sur les traces de Darwin
Le Mirador de Darwin en Patagonie

Venez découvrir la géologie en Argentine et au Chili

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.