L'Antarctique : c'est le monde polaire. C'est la destination qui m'a le plus ému parmi toutes celles que j'ai pu parcourir. Pour aller à la rencontre des baleines franches et des manchots empereurs, de nombreux choix de croisières sont disponibles au départ d'Ushuaïa, et même des vols directement pour l'Antarctique.

Phoque de Weddell de l'Antarctique

Pour un voyage exceptionnel, je ne peux que vous inciter à embarquer pour une croisière Antarctique et de pousser l’aventure encore plus au bout du bout du monde ! L’Antarctique, un continent situé en majeure partie au sud du cercle polaire antarctique et est complètement entouré par l’océan Austral.

C’est le continent le plus froid, le plus sec, le plus élevé (en moyenne) et le plus venteux. Il est recouvert à 98% d’une calotte glaciaire permanente. Les conditions météorologiques y sont rigoureuses et variables certes, mais le spectacle féérique est permanent.

Un monde de glace

Le continent antarctique est à la fois un espace vierge, témoin d’équilibres naturels encore très peu affectés par les activités humaines, une source de mémoire du climat mondial dans ses neiges et ses glaces, un point d’observation irremplaçable pour certains phénomènes atmosphériques ou climatiques, et un milieu extrême dans lequel la vie a pu néanmoins s’adapter.

Le Traité de l’Antarctique de 1959 et ses accords connexes régissent toutes les activités menées dans l’Antarctique. En vertu de ce traité, tous les pays ayant déjà présenté une revendication juridique pour certaines parties de l’Antarctique ont accepté de renoncer à leurs prétentions et, par conséquent, aucune partie du continent n’est soumise à la souveraineté d’un État (Même si l’Argentine et le Chili, entre autres, revendiquent chacun une partie du territoire). Ce traité prendra fin en 2048, espérons qu’après cette date, un nouveau traité verra le jour.

L’Antarctique est sans doute le dernier grand espace naturel sauvage de la planète. Ses icebergs gigantesques, ses chaînes de montagnes et la solitude de son plateau polaire dépassent l’imagination, tandis que son climat fait frémir les plus endurcis. C’est une terre de tous les extrêmes – belle et sereine, sauvage et violente – dont la mesure nous échappe, qu’on l’admire à terre, à bord d’un navire ou d’un avion.

La dernière décennie a prouvé que le moteur économique de l’Antarctique n’était plus l’exploitation minière ou le pétrole, mais le tourisme. Le continent restera peut-être un lieu de coopération internationale, libre et préservé.

Voyager en Antarctique c’est aller à la découverte d’une mer de glace… écouter le silence rompu par le fracas de la banquise… s’émouvoir devant le saut jaillissant d’une baleine à bosse… suivre les traces des grands explorateurs du début du 20ème siècle…

Approcher les baleines en Antarctique

Ces terres australes ont inspiré les explorateurs durant des siècles. Vous y aventurer sera l’opportunité de comprendre leur fascination pour cet endroit. Explorez l’un des lieux les plus singuliers et isolés de la planète lors de sorties en zodiac, et débarquez chaque jour au plus près des étendues glacées.

Croisière d’expédition en Antarctique : le voyage ultime

L’Antarctique est un continent dédié à la science et à la paix. Les paysages sont restés inchangés et aussi grandioses que le jour où l’Homme les a découverts. C’est le plus grand, le plus sauvage et le plus extrême de tous les continents.

Avec une superficie à peu près égale à celle de deux fois l’Australie, l’Antarctique est le 4ème plus grand continent de la planète. Il est entièrement constitué de glace (à 98% exactement), ce qui explique qu’il n’y ait pas de peuple habitant cette région. Il y a cependant environ 4 000 personnes vivant sur des bases scientifiques pendant la période estivale, d’octobre à mars.

Si l’Homme n’a jamais pu s’adapter sur ces « terres », il n’en est pas de même pour la faune. La vie animale foisonne dans cette région. L’Antarctique est la demeure (dernier refuge ?) de millions de manchots, une aire d’alimentation pour des milliers de baleines durant l’été austral, mais également des phoques, léopards de mer et des orques. Étant l’endroit le plus froid de la planète, l’Antarctique ne peut accueillir aucun mammifère terrestre. Il n’y a ni arbres, ni arbustes. Il y a en revanche de nombreux oiseaux, le grand roi étant l’albatros et le pétrel géant.

L’Antarctique est aussi le continent le plus venteux, le plus froid, le plus sec, le plus désertique et le plus haut de tous. Autant vous dire qu’il faudra venir bien équipé car les températures sont extrêmement basses. Il est possible également de s’inscrire (à l’avance) à quelques activités plutôt originales, suivant la période de l’année, pour mettre un peu de piment à votre aventure : Kayak et stand-up paddle, ski, survol en hélicoptère, campement, marche en raquette, etc…

Je ne peux que vous recommander de découvrir le 6ème continent. C’est le voyage ultime, où il est possible d’aller au-delà du cercle polaire. Et même pourquoi ne pas pousser la découverte jusqu’aux Îles Malouines et en Géorgie du Sud ? Après cette destination, il reste… la lune !

Une croisière Antarctique, ce sera pour vous la possibilité de jouir d’un des plus fascinants spectacles au monde : le soleil de minuit. Au Sud du cercle antarctique, le soleil ne se couche pas pendant plusieurs mois de l’année…

Articles sur l'Antarctique

Voir plus   

Mes conseils pour voyager en Antarctique

L’Antarctique ça ressemble à quoi ? Michel Berger parlait du « paradis blanc », je trouve que c’est une très belle image. Des icebergs énormes, de dimensions difficiles à imaginer, des glaciers à perte de vue, suspendus ou à fleur de mer, mais aussi des montagnes… Beaucoup de reliefs en fait ! D’ailleurs, beaucoup imagineront peut-être que l’Antarctique est un territoire plat, …

Continuer à lire