Santiago du Chili

Santiago du Chili et les vallées centrales : au pied de la cordillère des Andes, se trouve Santiago, la capitale chilienne, point de départ pour un voyage au Chili. Non loin de Santiago, au bord du Pacifique, le mythique port de Valparaiso qui a été déclaré Patrimoine Mondial de la Culture, vous séduira. Vous attendent aussi de nombreuses vallées, repères des vignobles chiliens, dont la célèbre vallée de Colchagua.

Vue panoramique à Santiago du Chili

Santiago du Chili n’est souvent qu’un endroit où l’on fait une halte d’une journée ou deux avant de prendre la route pour une autre destination. Ce n’est d’ailleurs pas une capitale que j’aime beaucoup, je dois l’avouer…

Santiago du Chili et ses nombreuses vallées

De toutes les capitales d’Amérique du sud, Santiago est certainement celle qui m’a laissé le plus indifférent. La ville possède cependant ses propres attraits, un vaste assortiment de musées et un choix intéressant de promenades urbaines. Lorsque le ciel est dégagé, les sommets des Andes semblent tous proches. C’est l’occasion de se rendre au Belvédère de la Colline Saint-Christophe “Cerro San Cristóbal”, colline boisée en plein centre ville offrant une vue panoramique superbe.

Les stations de ski dotées d’équipements modernes se trouvent à une heure trajet de la capitale, et attirent tous les ans entre juin et octobre de nombreux professionnels et adeptes de ce sport de glisse. Plusieurs vignobles situés dans les environs de la capitale proposent des visites de leurs domaines et de leurs caves où des dégustations des vins les plus nobles vous seront suggérées.

Non loin de Santiago, vous trouverez le port mythique de Valparaiso. Le charme de Valparaiso ne réside ni dans la beauté de ses édifices datant de l’époque de sa prospérité économique ni dans l’originalité de ses tavernes typiques de ville portuaire. Tout son charme réside dans le spectacle offert par les collines qui encerclent la ville telles des sentinelles, où des milliers de petites maisons en bois de toutes les couleurs s’agrippent à leurs flancs comme des nids d’oiseaux.

Un labyrinthe obscur d’escaliers en pente raide, de ruelles tortueuses et emmêlées ainsi que des funiculaires qui s’ébranlent en pétaradant permettent d’atteindre les hauteurs de la ville. Ces monstrueuses machines anciennes, fiables pourtant, conduisent les visiteurs jusqu’aux “Miradores” des collines. Le centre historique de Valparaiso a été déclaré patrimoine culturel de l’Humanité par l’UNESCO en juillet 2003.

Me consulter pour cette destination

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.