Santiago du Chili et les vallées centrales : au pied de la cordillère des Andes, se trouve Santiago, la capitale chilienne, point de départ pour un voyage au Chili. Non loin de Santiago, au bord du Pacifique, le mythique port de Valparaiso qui a été déclaré Patrimoine Mondial de la Culture, vous séduira. Vous attendent aussi de nombreuses vallées, repères des vignobles chiliens, dont la célèbre vallée de Colchagua.

Vue panoramique à Santiago du Chili

Santiago du Chili n’est souvent qu’un endroit où l’on fait une halte d’une journée ou deux avant de prendre la route pour une autre destination. Ce n’est d’ailleurs pas une capitale que j’aime beaucoup, je dois l’avouer…

Santiago du Chili et ses nombreuses vallées

De toutes les capitales d’Amérique du sud, Santiago est certainement celle qui m’a laissé le plus indifférent. La ville possède cependant ses propres attraits, un vaste assortiment de musées et un choix intéressant de promenades urbaines. Lorsque le ciel est dégagé, les sommets des Andes semblent tous proches. C’est l’occasion de se rendre au Belvédère de la Colline Saint-Christophe « Cerro San Cristóbal », colline boisée en plein centre ville offrant une vue panoramique superbe.

Les stations de ski dotées d’équipements modernes se trouvent à une heure trajet de la capitale, et attirent tous les ans entre juin et octobre de nombreux professionnels et adeptes de ce sport de glisse. Plusieurs vignobles situés dans les environs de la capitale proposent des visites de leurs domaines et de leurs caves où des dégustations des vins les plus nobles vous seront suggérées.

Non loin de Santiago, vous trouverez le port mythique de Valparaiso. Le charme de Valparaiso ne réside ni dans la beauté de ses édifices datant de l’époque de sa prospérité économique ni dans l’originalité de ses tavernes typiques de ville portuaire. Tout son charme réside dans le spectacle offert par les collines qui encerclent la ville telles des sentinelles, où des milliers de petites maisons en bois de toutes les couleurs s’agrippent à leurs flancs comme des nids d’oiseaux.

Un labyrinthe obscur d’escaliers en pente raide, de ruelles tortueuses et emmêlées ainsi que des funiculaires qui s’ébranlent en pétaradant permettent d’atteindre les hauteurs de la ville. Ces monstrueuses machines anciennes, fiables pourtant, conduisent les visiteurs jusqu’aux « Miradores » des collines. Le centre historique de Valparaiso a été déclaré patrimoine culturel de l’Humanité par l’UNESCO en juillet 2003.

Me consulter pour cette destination