La région d'Atacama s'étend jusqu'à l'extrême nord du Chili. Cette région coincée entre l'océan Pacifique et les hauts plateaux andins, vous réservera plein de surprises lors de votre circuit au Chili.

Au programme : vigognes, alpagas et flamands roses, déserts de sel tels que ceux de Surire et de Coipasa, l’Atacama, nombreux volcans, réserves naturelles comme le parc Lauca, eaux thermales et petits villages hors du temps.

Grand Nord du Chili

Le Grand Nord est l’une des régions du Chili que je préfère. J’aime ces paysages de toute beauté et les rencontres fortes que l’on peut y faire au sein des petits villages de l’Altiplano.

Je suis envouté à chacun de mes passages. Cette zone commence à la frontière péruvienne et se poursuit à travers le désert d’Atacama, qui se révèle être l’endroit le plus sec de la terre, d’autant que, sur une grande partie de ce territoire, il ne pleut tout simplement jamais. Un occasionnel brouillard fournit ici à peu près la seule humidité existante. Excepté les villes du littoral, seules les oasis sont peuplées.

Le musée archéologique d’Azapa à San Miguel abrite une collection de momies âgées de 8 000 ans. Jalonnée d`énormes géoglyphes, la route qui mène à l’Altiplano, conduit à une immense plaine située à 4 000 mètres d’altitude. C’est là que vivent les indiens Aymaras depuis des temps ancestraux qui pratiquent l’élevage de lamas ou d’alpagas.

Certains panoramas parmi les plus époustouflants au monde vous attendent au Parque Nacional Lauca, déclaré réserve mondiale de la biosphère. Il renferme des volcans à couper le souffle et possède l’un des lacs les plus hauts perchés au monde. Cette région à l’écosystème protégé est riche d’une faune et d’une flore typiques. On y trouve des flamands roses du Chili et des canards sauvages, ainsi que différentes espèces appartenant à la famille du lama comme les vigognes et les guanacos. Au-delà du petit village solitaire de Parinacota, on atteint l’immense étendue plane du Salar de Surire.

Vous pourrez goûter nombre de produits locaux de l’Altiplano tels que des olives, du fromage de chèvre, du quinoa, le “popcorn” des Aymaras, du jus de mangue et de “guayaba”, et beaucoup d’autres.

Cette région Nord du Chili vous donnera la sensation d’être sur le toit du monde !

San Pedro de Atacama

Les sites principaux dans les environs sont les déserts de sel d’Atacama, de Tara, les geysers de el Tatio, les lagunes altiplaniques, les vallées de la Lune et de la Mort.

Région exceptionnelle de beauté, il me fallait un contact de choix qui vous accueillera lors de votre séjour dans cette partie du Chili… Je garde bien sûr secret son nom, mais la qualité et la démesure sont au rendez vous ! San Pedro de Atacama et ses environs est une région qui me marque à chacun de mes voyages au Chili, de par la beauté de ses paysages et la richesse de son histoire et de ses traditions.

La guerre du Pacifique (1879 – 1884) fera de ce territoire une région définitivement chilienne. San Pedro étant un site les plus riches au monde en terme de gisements de cuivre, l’exploitation des mines constitue la pierre angulaire de l’économie locale. La plus grande mine de cuivre à ciel ouvert se trouve d’ailleurs à Chuquicamata, près de Calama. Le transport et le commerce, la transformation de la poudre de poisson et le tourisme à petite échelle constituent les autres ressources économiques de la région.

Le village oasis de San Pedro de Atacama est le point de départ idéal pour découvrir les joyaux de la nature sculptés dans le désert d’Atacama et la haute Cordillère des Andes. Ses ruelles et ses maisons typiques en pisé font de ce village un lieu pittoresque. L’un des sites de la région, la Vallée de la Lune, parsemée de dunes de sable et de cristaux de sel corrodés, évoque un paysage lunaire, tout comme le gigantesque Salar de Atacama avec ses croûtes salines blanches et rugueuses.

Dès l’aube, les Geysers du Tatio offrent un spectacle grandiose. Situés à 4 300 mètres d’altitude, au cœur d’un paysage où se dressent les majestueux sommets de la Cordillère des Andes, de violents jets de vapeur jaillissent des bassins bouillonnants. Au fil des paysages, le voyageur croisera des vigognes et des vizcachas qui vivent dans cette grande étendue de l’Altiplano. Il aura l’occasion de découvrir des paysages éblouissants parsemés de lacs magnifiques aux teintes émeraude et de volcans couronnés de neige ; il pourra également découvrir au détour d’un chemin ou d’une vallée les vestiges de sites datant de l’époque pré-coloniale.

Me consulter pour un voyage