Nord de la Patagonie chilienne

Le Nord de la Patagonie chilienne : difficile et peu parcourue, une région remplie de surprises, traversée du nord au sud par la route australe, avec au programme la lagune San Rafael et son glacier du même nom, le glacier Pie XI, le mont San Valentin, Caleta Tortel, les fjords de Patagonie et aussi Puerto Eden, accessible uniquement en bateau.

Ancien glacier en Patagonie chilienne

Trop souvent délaissée, à tort bien sûr, par les voyageurs qui “foncent” vers le grand Sud de la Patagonie chilienne. Je ne peux que vous encourager à vous y aventurer pour une expédition unique.

Hors de sentiers battus au Nord de la Patagonie chilienne

Le Nord de la Patagonie chilienne est difficile d’accès et vous proposera des périples réellement hors des sentiers battus. Rude, belle, traditionnelle, cette terre de montagnes et de glaciers, de canaux et de fjords, de forêts et d’élevages de moutons, voisine de milliers d’îles inhabitées, gît aux confins méridionaux du continent, parfaitement isolée de tout, et perdure bien au-delà des derniers retranchements de la civilisation.

C’est une “autre” Patagonie, une version que j’aime particulièrement, riche en échanges. Elle forme un mince ruban d’une cinquantaine de kilomètres de large et de 800 kilomètres de long, coincé entre les Andes et le Pacifique. Comprimée par les fjords, les montagnes et les champs de glace, les déplacements par voie de terre s’avèrent pratiquement impossibles sur une grande partie du territoire. Les quelques routes terrestres reliant cette partie du monde passent par l’Argentine. Délimitée au Sud par les glaciers et au Nord par Puerto Montt, elle vous ouvre la porte vers la Patagonie sauvage.

Même si cette Patagonie “souffre” d’un isolement et d’un recul accrus du fait de la rupture, due à une géographique cruelle, entre la partie méridionale de la région et le reste du territoire continental chilien, il n’en reste pas moins qu’elle s’auréole d’une beauté renversante, rarement égalée à la surface du globe.

Bien que peu décrite dans les guides touristiques, cette région est unique car elle vous permettra de découvrir l’immense champ de glace du “Campo de Hielo Norte” (4 400 km²).

Me consulter pour cette destination

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.