Les 10 destinations incontournables au Chili

Les 10 destinations incontournables au Chili

Les 10 destinations incontournables lors d'un voyage au Chili, suivez le guide du Nord au Sud, longeant la Cordillère des Andes par la route australe

Les 10 destinations incontournables au Chili

Les 10 destinations incontournables lors d'un voyage au Chili, du Nord au Sud... suivez le guide !

Les 10 destinations incontournables lors d'un voyage au Chili, suivez le guide du Nord au Sud, longeant la Cordillère des Andes par la route australe

  1. Observer les vigognes dans le Parc Lauca

    Parc Lauca au ChiliLa première des destinations incontournables, le Parc Lauca, situé dans la Cordillère des Andes, coincé aux limites de la Bolivie et du Pérou, perché en haut d’une interminable descente jusqu’aux plages chiliennes du Pacifique, est un véritable bijoux. Le Parc National Lauca, cœur de cette Cordillère, tout comme son homologue Bolivien (le Parc Sajama) est l’une des merveilles méconnues de l’Altiplano. Outre ses majestueux volcans, ils abritent de nombreuses espèces animales. On peut y observer des troupeaux de vigognes, des ñandus et même quelques condors.

    Du haut de ses volcans, les Incas pouvaient contrôler efficacement un vaste territoire en même temps qu’ils procédaient à des rituels sacrés, à l’image de celui du Parinacota.

  2. San Pedro de Atacama

    San Pedro de AtacamaL’oasis de San Pedro de Atacama est le point de départ idéal pour découvrir une région fantastique. Lagunes, Salar, volcans, geysers, villages ancestraux, c’est un voyage “lunaire” qui vous attend… Véritable paradis pour les photographes !

    Pour ceux qui voudront pousser l’aventure plus loin, le sud Bolivien tout proche, est encore plus grandiose…

  3. Observer les étoiles

    Antofagasta Nord ChiliDans le nord du Chili, la région de Antofagasta est reconnue dans le monde entier pour être l’un des endroits où l’on trouve les plus beaux cieux étoilés au monde.

    Cette région offre de nombreux avantages pour observer les étoiles : une couverture nuageuse quasi inexistante, une agitation atmosphérique minimale due à l’altitude, une différence thermique entre le sol et l’atmosphère très faible grâce à la présence de la mer non loin, une situation géographique très éloignée de toute pollution lumineuse, atmosphérique et sonore.

  4. Suivre la plume de Pablo Neruda

    Pablo Neruda sur la Isla NegraPablo Neruda, couronné par le prix Nobel de littérature en 1971, est un des grands Hommes du Chili. Son œuvre dépasse largement les frontières du long pays adossé à la Cordillère des Andes. Ce poète habité par la mer, habita trois maisons qui se visitent. De Santiago du Chili, en passant par Valparaiso, pour finir à Isla Negra, où sa tombe fait face à l’océan Pacifique ; vous irez à la rencontre d’un homme très attachant.

  5. L’Île de Chiloé et déguster le “Curanto”

    Ile de ChiloeLe Chili c’est bien sûr des paysages vertigineux. Mais c’est aussi un pays où vivent des gens de manière très simple, traditionnelle. Pour aller à la rencontre des traditions du Chili, rien ne vaut l’île de Chiloé. Avec des petits airs de Bretagne, c’est une île que j’aime beaucoup.

    S’y rendre, c’est se ressourcer – La visiter, c’est effectuer un voyage dans le temps.

    Vous y verrez des villages de pêcheurs ; des églises en bois ; des maisons sur pilotis colorées, bancales, rouillées mais charmantes, appelées “Palafito” ; une rivière surprenante, le Rio Chepu ; une côte sauvage. Ce sont les terres du grand écrivain Francisco Coloane.

    Enfin, il faut absolument goûter et voir la préparation d’un plat gargantuesque : le Curanto, véritable spécialité chilienne.

  6. Croisière dans les fjords de la Patagonie

    Les fjords de Patagonie chilienneLe sud de la Patagonie chilienne est caractérisé par des milliers d’îles et de fjords. La grande majorité est inhabitée par l’homme, à cause de la rudesse du climat et de l’inaccessibilité des lieux. Naviguer sur ces “canaux” du bout du monde, est un bon moyen également pour ressentir ce que les premiers navigateurs ont découvert dans ces labyrinthes.

    Ici, vivaient de nombreux Indiens, dont les Alacalufes, également connus sous le nom de Kawesqars, depuis près de 6 000 ans ! Afin de survivre dans cette région si sauvage et froide, ils développèrent un mode de vie nomade. Les survivants seront envoyés à Puerto Eden, qui devint une réserve indigène. On raconte qu’il reste aujourd’hui quelques descendants Alacalufes à Puerto Eden, les derniers Kawesqars…

  7. La Route Australe

    Sur la Route AustraleUne route mythique longue de 1 200 km environ… Une route ? Plutôt un chemin carrossable construit sous l’ère Pinochet, qui souhaitait pouvoir relier les villages du sud chilien au reste du pays ; route entrecoupée de segments où il faut prendre des “bacs” pour traverser des bras de mer. La Route Australe est toute une aventure, reliant Puerto Montt à la petite ville de Villa O’Higgins ; la partie sud est certainement le plus beau coin de toute la Patagonie, voire du monde…

    Au programme, du sud au nord : Villa O’Higgins, Caleta Tortel et ses passerelles en bois, la rivière Becker (paradis des pêcheurs), Paso Roballo, glacier Leones, glacier Exploradores, Lac Carrera, Cathédrale de marbre, Coyhaique, Puerto Aysen, Futaleufu

  8. Une randonnée dans le parc Torres del Paine

    Parc Torres del PaineLe Parc Torres del Paine est très certainement l’un des plus beau du monde. Au cœur, le massif du Paine, véritable paroi verticale, très respectée par les alpinistes. Ici, les trois règnes : végétal, animal et minéral ont passé comme un pacte pour mieux se sublimer.

    La plupart des touristes s’y rendent au cœur de l’été pour pouvoir randonner sur les très nombreux chemins. Le trekking “W” et la grande boucle sont les deux grands classiques, d’une durée respective de 5 et 9 jours environ. De nombreux refuges sont alors ouverts. Mais vous pouvez vous rendre toute l’année dans le parc. En hiver, vous y serez presque seul, c’est une bonne période pour aller voir le parc sous la neige.

    Vous pourrez également contempler quelques glaciers parmi les plus imposants de notre planète, comme le glacier Grey.

  9. Le Cap Horn

    Le Cap HornLe Cap Horn est le point le plus austral des terres rattachées à l’Amérique du Sud, sur l’île Horn qui fait partie du petit archipel des îles Hermite, à l’extrémité sud de la Terre de Feu. Le cap Horn a été une icône de la culture maritime pendant des siècles. Il est le thème de chants de marins et a suscité de nombreux livres sur le monde de la voile.

    Pour ceux qui auront le budget et le temps, le Cap Horn est le véritable bout du monde. Il est situé à 56° de latitude sud. Sentinelle si symbolique et prestigieuse pour tous les navigateurs, ce “caillou” essuie des conditions climatiques redoutables. Un des deux joyaux incomparables du Chili avec l’Île de Pâques…

  10. A la rencontre des Moaï sur l’Île de Pâques

    Moaï sur l'Île de PâquesUn de mes coups de cœurs des destinations incontournables, l’Île de Pâques, qui est certainement l’endroit le plus isolé et le plus éloigné de toutes terres habitées au monde. L’Île de Pâques, de 11 km x 15 km environ, est un véritable musée à ciel ouvert et est remplie de questions sans réponses.

    Sur l’Île de Pâques vivaient des hommes qui levèrent des statues, les Moaï, sortes de représentation de divinité. On ne sait pas avec exactitude, d’où sont venus les premiers habitants, ni comment et pourquoi ils ont élevés ces gros blocs de pierre, et non plus comment ils ont disparus…

    Vous découvrirez également le mythe de l’Homme oiseau qui donna bien plus tard place au “Tapati” : festival culturel et sorte de jeux olympiques version Île de Pâques. Tout un voyage…

Alors, laquelle de ces 10 destinations incontournables vous tente… toutes ?

Me consulter pour un voyage

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.