Île de Pâques Chili
ile de paques Île de Pâques ile de paques

Île de Pâques (Rapa Nui) : l'île isolée au large du Chili

L'Ile de pâques est à mon sens l'un des endroits les plus étranges et les plus envoutants de la terre. Des centaines de statues de pierre géante témoignent pour l'éternité de l'une des civilisations les plus extraordinaires que le monde est connu. Je dois avouer qu'étant un grand amateur de civilisations lointaines, la civilisation de l'Ile de Pâques est celle qui m’a le plus intéressé. Certainement l’un des endroits du monde le plus éloigné de toutes terres habitées.

ile-de-paques

Rapa Nui (Île de Pâques en langue Maori) se trouve dans le Pacifique Sud, à 3 700 km de la côte Chilienne. Elle doit son nom, du fait que le jour où les premiers visiteurs européens y ont mis le pied était le jour de Pâques 1722. Elle était le siège d'une ancienne civilisation qui y avait laissé, ici et là, des amas d'immenses sculptures en pierre appelées moais. On dénombre plus de 600 moais sur l'île, dont certaines atteignent 10 m de hauteur. Nul ne sait vraiment avec certitude d'où les premiers habitants de l'île de Pâques sont venus, pourquoi ils ont décidé de s'installer ici, quelle a pu être la fréquence de leurs rapports avec les étrangers, ni ce qui les a réellement motivés à sculpter et à ériger leurs grandioses monuments de pierre. On se sait d'ailleurs pas non plus comment ils sont parvenus à transporter ces énormes blocs de pierre, d'un poids considérable, des sites dont ils ont été extraits à leurs emplacements actuels. Cette île est un véritable musée à ciel ouvert.

Analyser et essayer de deviner l'histoire de cette civilisation disparue, révèle quelque chose de très important à mes yeux. En effet, cette civilisation, qui était d'une avancée certaine, a littéralement épuisé toute les ressources de l'ile pour vouloir construire toujours plus de statues, et toujours plus grandes que les précédentes. A vouloir "produire" de plus en plus, cette civilisation c'est presque auto détruite de cette manière : Il ne resta plus sur l'île qu'une espèce d'arbre et un millier d'habitants. Sans arbres, il n'y eut plus de canoës, la pêche devint impossible, l'érosion du sol s'accrut et les récoltes se révélèrent de moins en moins fructueuses, menant la population à la famine. Les ressources une fois dilapidées, des guerres meurtrières virent le jour au sein de cette communauté, allant jusqu'à la destruction des statues. Ce fut une démonstration à "petite échelle" de ce que la planète terre connaît de nos jours et un final plausible pour nous, terriens. Mais cette civilisation, qui en est arrivée à s'entretuer, à trouver les ressources nécessaires pour se stabiliser et se maintenir en créant le mythe de l'"homme oiseau". Message d'espoir pour nous, habitant de cette planète terre...

Voyage Perou Bolivie Voir aussi les voyages au Pérou et en Bolivie...

Borispatagonia

Voyages en Patagonie à la carte en toutes saisons. Par exemple, selon le climat, de Bariloche, en Patagonie argentine, il est possible de gagner Puerto Montt, au Chili, en traversant successivement trois lacs en bateau, comme le faisaient les jésuites et les premiers colons allemands. Je vous propose une excursion qui mène jusqu'à l'océan Pacifique. Elle est assez longue, mais la beauté des sites - forêts, volcans et lacs cristallins - est telle qu'elle vaut la peine d'être faite. Du côté argentin, on traverse le bras ouest du Nahuel Huapi ainsi que le lac de Puerto Alegre et, du côté chilen, le lac de Todos los Santos. On passe d'un lac à l'autre en bus. Cette excursion est réalisable en toute saison mais, en hiver, il faut compter deux jours pour atteindre Puerto Montt, avec un arrêt d'une nuit à Peulla. On regagne Bariloche par avion ou par le même chemin, après une nuit à Puerto Montt. Borispatagonia se charge également des visas pour entrer au Chili et de réserver les hôtels. En Patagonie, hiver et été sont des saisons touristiques. En été, outre la découverte des alentours, de nombreuses activités sont praticables : escalade, pêche en torrent, voile, équitation, randonnées, chevauchées, visites d'Aciendas... En hiver, la principale activité est, bien entendu, le ski, surtout en juillet et août du côté de la Cordillère des Andes, mais pas seulement : des randonnées en raquettes, des circuits thématiques, des nombreuses balades pour admirer la beauté de La Patagonie argentine et chilienne en cette saison, dû par une lumière si particulière, la chaleur des habitants de la Patagonie...