Culte de l’Homme Oiseau sur l’Île de Pâques

Culte de l’Homme Oiseau sur l’Île de Pâques

Une compétition précédée d'une cérémonie religieuse consacrée au culte de l'Homme Oiseau, un second roi sur l'Île de Pâques. C'est la fête de Tangata Manu.

Culte de l’Homme Oiseau sur l’Île de Pâques

Tous les printemps, la plus grande fête de l'année avait lieu. C'est une compétition où chaque participant doit s'emparer d'un œuf de sterne. Elle est précédée d'une cérémonie religieuse consacrée au culte de l'Homme Oiseau.

Une compétition précédée d'une cérémonie religieuse consacrée au culte de l'Homme Oiseau, un second roi sur l'Île de Pâques. C'est la fête de Tangata Manu.

Orongo sur l'Île de PâquesC’est la fête de “Tangata Manu”. L’objectif de cette fête est de désigner un second roi sur l’Île de Pâques pour un an. Le concurrent (une personne influente) est représenté par un serviteur, le Hopu. Celui ci se dirige avec les autres concurrents sur la falaise d’Orongo et se rend vers l’île de l’Homme Oiseau qui est la plus éloignée, à environ 2 Kilomètres de la côte. Ils doivent ramener le premier œuf de sterne (des hirondelles de mer ou Manutara dans le langage local) pondu sur l’îlot de Moto Nui. Il faut pour cela, grimper une falaise à pic de 180 mètres et ramener l’œuf sur sa tête sans évidemment le briser.

Île Homme Oiseau PâquesPendant la compétition, la population observe sur la pente en face de l’îlot pour attendre le vainqueur et bien veiller au respect des règles. Le site d’Orongo était situé sur la partie de la crête du cratère du Rano Kao qui surplombe les hautes falaises noires où se trouve un village avec des maisons en forme de pirogue faites de pierres. Celui qui ramène l’œuf à son maître, prend alors le nom d’Homme Oiseau, ou dans la langue locale le Tangata manu ; il incarne sur Terre le Dieu Maké Maké : le créateur de l’univers.

Homme Oiseau de l'Île de PâquesLe maître gagnait un pouvoir considérable pour une année : il devenait le second roi de l’Île de Pâques ou obtenait un titre de chef militaire. Quand on sait que les tribus se bataillaient régulièrement, on peut mieux percevoir l’importance de cet homme. Cette compétition dura jusqu’à la fin du 19ème siècle, elle finira par disparaître du fait de la présence de très peu de pascuans d’origine au fil des années, les traditions se perdant.

Après la fête, le guerrier qui rapporte l’œuf se fera raser le crâne et devra séjourner pendant un an dans une grotte, jusqu’à la prochaine célébration. Très peu de personnes ont le droit de le voir et ses repas sont préparés par les quelques personnes habilitées à le faire, essentiellement des prêtres. L’Homme Oiseau était soumis à de sévères interdits du fait de son caractère sacré.

Lors d’un voyage au Chili, pensez à l’Île de Pâques !

Me consulter pour un voyage

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.