Pourquoi l’Argentine ?

Pourquoi l’Argentine ?

L'Argentine fascine les voyageurs, ce qui tient pour une grande part à l'extrême diversité et à la beauté de ses paysages, à l'immensité et au charme

Pourquoi l’Argentine ?

La fascination qu'exerce l'Argentine sur le voyageur tient pour une grande part à l'extrême diversité et à la beauté de ses paysages.

L'Argentine fascine les voyageurs, ce qui tient pour une grande part à l'extrême diversité et à la beauté de ses paysages, à l'immensité et au charme

La Boca Buenos Aires ArgentineAh l’Argentine… Flâner dans “los Barrios” (“les quartiers”) de Buenos Aires, ville cosmopolite par excellence ; longer le littoral où se succèdent d’innombrables stations balnéaires, entre dunes et rochers, Mar del Plata sans doute la plus prisée des argentins ; parcourir ensuite la région de sierras centrales, lieu de prédilection du caroubier et du “lièvre des pampas”. Tout voyageur pourra s’émouvoir sur les ruines des missions jésuites de Mésopotamie et s’émerveiller devant les chutes de l’Iguazu qui se jettent d’une hauteur de 80 m !

Glacier Perito MorenoAller à la recherche des vestiges pré-hispaniques des hauts plateaux et des vallées colorées du Nord-ouest du pays ; parcourir les coteaux de vigne ensoleillés du Cuyo et les milliers de Bodegas de la région de Mendoza ; partir en excursion dans les parcs nationaux de Patagonie sans manquer le somptueux Perito Moreno, l’un des rares glaciers au monde à être en expansion ; franchir, enfin, le mythique détroit de Magellan pour s’aventurer en Terre de Feu, archipel du bout du monde où se trouve la ville d’Ushuaïa, au-delà duquel s’étendent les immensités glaciales de l’Antarctique.

Mais que les amateurs d’architecture et d’œuvres d’art se rassurent, le charme des constructions coloniales de Córdoba ou le style éclectique des édifices de Buenos Aires n’ont rien à envier à la richesse des paysages. Les musées d’art et d’histoire, égrainés au fil des itinéraires, conservent des collections si variées qu’elles illustrent sans peine l’histoire mouvementée de cet immense pays.

Patagonie ArgentineDans chaque région de l’Argentine, entre deux étapes, les sportifs ne manqueront pas d’activités : certains prendront le temps de taquiner la truite dans les lacs patagons qui s’étirent sur plus de 1 500 km le long des Andes tandis que d’autres dévaleront les pistes des stations de ski de la “Suisse argentine”. Les amateurs d’équitation pourront chevaucher en liberté dans les vastes Estancias de la Pampa et assister à une rencontre de Polo ou de Pato. Les cimes du Cordon del Plata, une chaîne qui dispose d’accès relativement aisés à des sommets aussi prestigieux que le Pico Negro (5 800 m), le Nevada Excelsior (6 000 m) ou encore le Pic d’El Plata (6 300 m) attireront les alpinistes les plus chevronnés.

N’hésitez pas à me contacter pour aller en Argentine !

Me consulter pour un voyage

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.