Quand les orques de Patagonie attaquent

Quand les orques de Patagonie attaquent

Les orques de Patagonie, un des endroits à visiter à Péninsule Valdes. Parmi tous les animaux marins qu'on peut observer ici en pleine liberté

Quand les orques de Patagonie attaquent

Les côtes de la Patagonie Argentine, offrent l'un des spectacles les plus formidables du monde animal marin. Celui ci peut être observé sur la Péninsule Valdes, un des endroits de visite obligé lors d'un voyage en Patagonie.

Les orques de Patagonie, un des endroits à visiter à Péninsule Valdes. Parmi tous les animaux marins qu'on peut observer ici en pleine liberté

Orque Attaque en PatagonieParmi tous les animaux marins qu’on peut observer ici, en pleine liberté et dans un environnement qui dépasse notre imaginaire, l’observation des orques est la cerise sur le gâteau ! Tout le long de l’année, les eaux de l’océan Atlantique, au large de cette péninsule, sont habitées par de nombreux orques. Les chances de les voir sont assez faibles car une population d’une trentaine d’orques seulement peuple des milliers de km² d’océan. Pour augmenter les chances, il est indispensable de viser la marée haute ; aussi une zone où il y a beaucoup d’otaries. L’un des endroits où les orques se laissent observer est très certainement à la pointe nord de la Péninsule. Seulement, la “pointe” est longue d’une centaine de km, et les orques n’apparaissent rarement plus d’une demi heure. Donc autant dire qu’il faut avoir pas mal de chance pour être à l’endroit exact et au bon moment.

Orque en Patagonie argentineMais le spectacle sera au rendez vous des plus patients : Ici les orques ont une technique de chasse unique au monde, qui ne peut être observé qu’ici, en Patagonie. Cette technique bien précise est enseignée de génération en génération. Ces orques longent les plages, où souvent leurs ailerons si caractéristiques sortent de l’eau, symbole de grands dangers pour les colonies d’otaries qui se prélassent sur les plages. Ce que les orques préfèrent ce sont les bébés otarie qui, vers les mois de février et mars font leurs premiers “pas” en mer pour un baptême très risqué. Les orques, au péril de leur vie, vont jusqu’à s’échouer sur la plage. Des chemins balisés existent pour observer ces attaques.

Orque Patagonie argentineIl existe une estancia qui possède des kilomètres de bord de mer, où il est d’ailleurs possible d’y séjourner et d’assister à la technique de chasse de ces “baleines tueuses” à quelques mètres seulement. Des journées entières d’observation sont organisées où des photographes du national géographique comptent très souvent parmi les compagnons de séjour.

 

Partez en Patagonie observer les orques à Péninsule Valdes !

Me consulter pour un voyage

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.