Région de San Carlos de Bariloche

Région de San Carlos de Bariloche

La région de San Carlos de Bariloche, entre lacs et montagnes, à découvrir absolument...

Région de San Carlos de Bariloche

La région de San Carlos de Bariloche, entre lacs et montagnes, à découvrir absolument

La région de San Carlos de Bariloche, entre lacs et montagnes, à découvrir absolument...

Lac Nahuel Huapi BarilocheS’il y a bien une région que j’aime par-dessus-tout en Argentine, c’est sans surprise la région de San Carlos de Bariloche, là où je vis. Une région que je connais parfaitement et qui me séduit toujours comme au début, avec une nature qui m’a tout donné. Cette région enveloppe du Nord au Sud, en partant de la jolie petite ville de Villa Pehuenia, jusqu’à la ville d’Esquel et du parc Los Alerces. Soit un long couloir de près de 800 km de long, et d’une bonne centaine de km de large (à vol d’oiseau), bordé par le Chili, tout proche à l’Ouest, de l’autre côté de la Cordillère des Andes ; et par les paysages de steppe aride à l’Est.

Lac BarilocheUne vaste région, splendide, variée, à découvrir toute l’année ; et Bariloche se trouve au cœur de cette zone. Point idéal pour s’établir et rayonner dans les environs. Il y a bien entendu des milliers d’endroits à visiter à pied, en bateau, à cheval, en kayak, en voiture. Tout un programme, interminable… A travers cet article, j’espère vous faire partager mon amour pour ce coin de Paradis naturel et vous convaincre de venir par ici !

Île Coeur à BarilocheCette région est, à mes yeux, incontournable lors d’un voyage en Argentine. Bien souvent boudée, à tort, par les touristes européens, se laissant mal influencer par les brèves descriptions des guides papiers ou des agences qui ne connaissent que trop peu cette région. Souvent comparée aux alpes françaises, ou à la Suisse ; moi qui connaît quand-même un peu les Alpes et la Suisse, je pense que ce sont bien deux mondes différents. Preuve en est également, lorsque je reçois des suisses ici, eux-même me confirment que les paysages n’ont rien à voir avec ceux de leur pays.

Route vers Villa La AngosturaTrois grands parcs nationaux recouvrent cette bande coincée entre la Cordillère des Andes et la steppe patagonienne, qui s’étirent sur des milliers de kilomètres : (du nord au sud) Les parcs Lanin, Nahuel Huapi et Los Alerces. Ces 3 parcs très sauvages sont formés de lacs, rivières, forêts d’arbres millénaires, volcans, montagnes. Tout un programme…

Brazo Tristeza à San Carlos de BarilocheNous sommes à 1 700 km de Buenos Aires, soit 2h20 d’avion ou 21h de bus pour les plus aventureux. Ici c’est la Patagonie du Nord. Les puristes diront que ce n’est pas la “vraie” Patagonie… Je le concède. La vraie Patagonie se doit d’être rugueuse, austère, sauvage, isolée, balayée par les vents… ; ça c’est le grand Sud. Dans la région de Bariloche, le climat est fort différent. Bien sûr les hivers sont rudes, longs. Mais au moment des beaux jours, le printemps et ses douces couleurs, l’été et ses hautes températures, feront que le voyageur se sentira recouvert d’un climat fort agréable. Découvrir la région de San Carlos de Bariloche est très intéressant à insérer lors d’un programme. Ici vous aurez le choix d’activités pour tous les goûts. Cela rythmera votre voyage.

Kayak à San Carlos de BarilocheLa ville de San Carlos de Bariloche, en elle même n’a rien d’extraordinaire. Donc ne vous attendez pas à découvrir une ville au charme fou. Ce qui fait l’attrait de Bariloche, se sont les alentours et le site naturel au milieu duquel se trouve cette agglomération. Il y a peu d’endroits dans le monde qui vous offre autant de paysages différents, d’activités possibles, tout en parcourant peu de kilomètres.

Kayak à BarilocheJe m’explique : en roulant 30 km vers la cordillère, vous ne trouverez que plus de lacs, tous d’origine glacière, des rivières, et des forêts d’arbres centenaires, voire millénaires. Lorsque l’eau turquoise de ces lacs contraste avec le vert des arbres et leurs formes étirés par le vent, sous des cieux uniques, je peux vous dire que peu d’endroits dégagent une paix naturelle comme celle-ci. En vous éloignant de 30 km vers l’Est, les paysages changent radicalement, vous serez au milieu de la steppe, coupée par des canyons, des terres fossilisées, des formations rocheuses. Le turquoise des lacs laisse place au jaune des hautes herbes.

Lac Nahuel HuapiIci vous vous trouvez dans la région des lacs du Nord de la Patagonie. Le lac Nahuel Huapi est le plus grand. Un lac très joli, avec de nombreux bras accidentés, des îles… Chaque regard sur ce lac et la Cordillère des Andes en toile de fond, offre un panorama toujours différent. On est même vite dérouté. Chaque saison, chaque moment de la journée, nous offre des couleurs variées propres à la Patagonie ; uniques… Il y a bien d’autres lacs, tous aussi beaux les uns que les autres. Moi j’aime beaucoup par exemple les lacs Epuyén, Stefen et Espejo. Le panel des températures annuelles peut aller de –10° (les froides nuits d’hiver) à 28° / 30° au cœur de l’été.

Gauchos de Patagonie à BarilocheVous pourrez randonner, de la simple rando de quelques heures, à la journée, au parcours d’une semaine avec nuitées en refuge tous les soirs, monter à cheval, de nombreuses estancias, en général dans la steppe, pêcher, c’est une des meilleures région d’Argentine pour la pêche à la truite, faire du kayak, rafting sur différentes rivières pour tous niveaux, ballades en bateau, en voilier, haute montagne (nombreux volcans), camper sur des plages paradisiaques et désertes, louer une voiture pour découvrir toute la région et vous rendre compte de la diversité des paysages, randonner en VTT, jouer au golf (nombreux terrains de golf), faire du ski alpin en hiver à la station de ski du Cerro Catedral, Chapelco, Cerro Bayo, La Oya, du ski de randonnée au printemps, et pour les plus aventuriers, de la plongée sous-marine, du kitesurf, de la planche à voile, du parapente, de l’escalade, de la marche sur glacier… Que demander de plus ?

Cascades à San Carlos de BarilocheIl y a aussi une forte communauté Mapuche qui sera fier de vous faire découvrir leur mode de vie. Et puis il existe pleins de petites villes remplies de charme dans les alentours. Je cite bien sûr Villa Traful, petit village tout en bois, au bord du lac du même nom, véritable havre de paix, ou de nombreuses ballades sont possibles ; Villa la Angostura, qui a comme “slogan” publicitaire d’être le véritable “jardin de la Patagonie”. Je vous laisserai juger par vous-même ; San Martin de Los Andes, ville plus importante, mais où il fait bon vivre ; Villa Pehunia, et ces plages de sables blancs. Oui de sables blancs ! ; El Bolson et son marché artisanal ; et El Hoyo avec ses cultures de fruits rouges qui donnent les meilleures confitures de tout le pays ; sans oublier le petit village de Cuyin Manzano, hors du temps, qui représente l’Argentine rurale.

Route des 7 lacs PatagonieEt puis, il y a des routes mythiques. La route des 7 lacs, que nombreuses agences de voyages vous proposent en une journée ! Moi je pense qu’il faut la parcourir sur 3 journées minimum. A chaque virage, des paysages plus beaux les uns que les autres. La fameuse Route 40 qui passe par ici, et qui est à la hauteur de sa réputation. Et que dire de la route reliant Bariloche en Argentine à Puerto Varas au Chili ? : Passage de la cordillère, le long de nombreux lacs, à des différentes altitudes, pour finir au pied du volcan Osorno avec ses troupeaux de vaches ; décor féérique. Tout le long de la cordillère, existent de nombreux passages pour passer au Chili. Découvrir un autre pays, si proche et tellement différent.

Ski en PatagonieL’hiver est très attractif pour les sports d’hiver et les différentes stations de ski. Les remonte-pentes sont un peu d’un autre temps, mais les sites et les vues depuis les pistes, feront vite oublier tout le reste. En été, c’est vraiment un paradis ici. Les journées sont longues, le climat très clément, et les paysages sont d’une grande beauté. Un paradis version patagonien. Des décors qui sont comme sculptés par le temps, pour le plus grand bonheur des voyageurs, en attendant des lendemains plus rudes…

Volcan PatagonieEnfin, pour les gourmands, dans la région s’élabore le meilleur chocolat de toute l’Argentine, et n’a rien à envier au chocolat Suisse par exemple. Également des gâteaux, des pâtisseries, des glaces, qui vous feront saliver d’envie. Et bien-sûr les traditionnelles fondues, ou “parrillas”, occasion de manger l’excellente viande argentine avec un bon vin, sont présents un peu partout. Sans oublier les bières artisanales pour se désaltérer l’été.

 

Alors n’hésitez plus… Contactez-moi et venez !

Me consulter pour un voyage

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.