Ushuaïa, faut-il y aller ou pas ?

Ushuaïa, faut-il y aller ou pas ?

Il y a tellement d'endroits à visiter en Argentine et le pays et si grand, qu'on se demande souvent si aller à Ushuaïa vaut vraiment la peine

Ushuaïa, faut-il y aller ou pas ?

Il y a tellement d'endroits à visiter en Argentine et le pays et si grand, qu'on se demande souvent si Ushuaïa en vaut vraiment la peine...

Il y a tellement d'endroits à visiter en Argentine et le pays et si grand, qu'on se demande souvent si aller à Ushuaïa vaut vraiment la peine

Baie d'UshuaïaJe vais essayer de donner mon point de vue sur une question que me posent très souvent les voyageurs : est-ce que cela vaut vraiment la peine d’aller à Ushuaïa ? Lorsque l’on prépare son voyage en Argentine (ainsi qu’au Chili), Ushuaïa est bien entendu un endroit qui réveille notre attention et notre imaginaire. Nicolas Hulot (entre-autres) y est pour beaucoup à travers son émission “Ushuaïa Nature”.

Pour aller à Ushuaïa, il faut souvent faire un crochet. Il y a tellement de choses à voir en Argentine comme au Chili, que les jours sont comptés lors d’un séjour. Alors Ushuaïa, oui ou non ? Comme souvent ici, il est difficile de répondre catégoriquement. Tout va dépendre de quelques facteurs…

Phare du bout du monde à UshuaïaLe premier élément déterminant, ici plus qu’ailleurs, sera le temps dont vous disposerez. Naviguer sur le canal de Beagle, sous un grand ciel bleu avec une petite brise, ne pourra que ravir même les plus sceptiques. Aussi, l’arrivée sur Ushuaïa ne laissera personne indifférent. Que ce soit par les airs, par la mer, ou par la route, l’excitation vous gagnera à coup sûr ! Ushuaïa c’est le bout du monde, une ville construite dans un site de toute beauté : la baie qui porte le même nom. Le cadre est absolument somptueux surtout quand la météo l’accompagne.

UshuaiaAutre élément important, la période de votre visite. Votre perception ne sera pas la même que vous y alliez par exemple, pendant la haute saison, ou complètement hors saison. Au cœur de l’été Austral, de mi décembre à fin février, de nombreux bateaux de croisière naviguent sur le canal de Beagle. Des milliers de touristes débarquent sur Ushuaïa pendant cette période.

Donc l'”invasion” touristique et le va-et-vient des bateaux pourraient vous déranger.

Ushuaia en Terre de Feu ArgentineLe troisième élément important, sera tout simplement l’idée que se fait le voyageur avant d’y aller. Si Ushuaïa évoque pour vous une petite bourgade entourée de terres désertes, battues par les vents, habitées par des gens très typés, et bien vous allez être assez déçus. Les descendants des peuples autochtones, ont presque tous été décimés. Ushuaïa est une grande ville de plus de 100 000 habitants qui ne cesse de grandir de manière un peu anarchique. Au niveau des paysages, ceux-ci ne sont pas à couper le souffle comme dans d’autres endroits de la Patagonie. Mais il y a une atmosphère qui y est tout de même particulière. Les cieux y sont encore plus beaux qu’ailleurs par exemple.

Manchots à UshuaiaEnfin et surtout, l’élément majeur dépendra de votre programme, de la qualité des excursions et des guides pour vous faire découvrir le bout du continent Sud-Américain. Ushuaïa c’est la porte d’entrée vers l’Antarctique, l’endroit le plus sauvage et magnifique au monde, sans aucune comparaison possible. Ushuaïa c’est aussi le canal de Beagle avec l’île Navaro (chilienne) juste en face. C’est le bout du monde sans pouvoir observer l’horizon. Le canal de Beagle est le refuge d’une faune marine qui se laisse très facilement observer. Un des meilleurs endroits depuis le continent pour observer lions de mer, otaries et manchots.

Otaries, faune à UshuaiaUshuaïa, c’est aussi le Parc National de la Terre de Feu, où de nombreuses randonnées y sont possibles. C’est également une région remplie de forêts et de lacs. En s’enfonçant en Terre de Feu, vers le Nord ou vers l’Est, vous pourrez visiter de vraies estancias où les conditions de vies sont difficiles dues aux conditions climatiques. Ushuaïa, et la Terre de Feu, c’est également une partie du monde où se trouvent les plus grosses truites au monde, et où les Lodges de pêche sont de réputation mondiale.

Et puis Ushuaïa, c’est mythique tout simplement. Et comme tous les mythes, il y a une part d’imagination qu’il faut avoir. Se laisser porter, rêver et se mettre dans la peau des pionniers… ce sont les clefs pour être conquis.

Donc, si vous aimez les mythes, n’hésitez plus… allez à Ushuaïa !

Me consulter pour un voyage

Patagonie

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi les prix pour un voyage en Patagonie.