Voyage en Patagonie et aux chutes d’Iguazu

Ils habitent près de chez vous et peuvent témoigner !

Voyage en Patagonie et aux chutes d’Iguazu

Voyage en Patagonie et aux chutes d'Iguazu organisé par Borispatagonia pour Roseline et Didier Bouche. Séjour du 19 février au 15 mars 2017

Voyage en Patagonie et aux chutes d’Iguazu

Témoignage

Roseline et Didier Bouche en Patagonie et à Iguazu
5/5

  Voyage en Patagonie et aux chutes d’Iguazu

En quête d’espaces, de dépaysement et de natures vierges nous nous sentions attirés par cette région du globe ; la Patagonie. Au bénéfice d’internet nous sommes rapidement entrés en contact avec Boris à qui nous avons confié nos inspirations. A lui de transcrire celles-ci en un programme cousu mains.

Un peu inquiets au départ, nous sommes rapidement portés par une organisation sans failles, au plus près de nos aspirations ; paysages grandioses et variés, faunes en tous genres dans leurs milieux naturels et rencontres des populations se conjuguaient à notre grand bonheur et, aussi pour satisfaire une autre passion ; La photographie.

Quatre semaines à parcourir exclusivement les diversités de cette Patagonie, hormis à notre arrivée la visite de Buenos Aires et Iguazu pour clore notre séjour en apothéose dans la démesure de ses chutes.

Puerto Madryn : Notre rêve est devenu réalité. Approcher ces milliers de pingouins Magellan qui se déhanchent et ces hordes d’éléphants et lions de mer rugissants.

Bustamante : L’accueil chaleureux, les rencontres et le partage ont fait de ce site singulier et hors du temps un souvenir impérissable avec en prime une éclipse totale de soleil !

Bariloche : Une autre Patagonie pour ce pays de lacs et de moyennes montagnes et le plaisir de rencontrer Boris. Difficile d’oublier cette journée dans ce village à l’âme authentique tout autant que peut l’être celle d’Emilio, ce gaucho, visage buriné, sourire attachant, avec qui nous avons partagé l’asado préparé par ses soins le long de la rivière de montagne lors de cette journée à cheval. Un moment magique.

Que dire de Calafate, du gigantisme de ses glaciers et icebergs ? Chalten, spot pour ces alpinistes d’ailleurs et de partout venus se mesurer à ses pics majestueux. Dans ces paysages randonner n’a été que plaisir.

Plus tard à notre arrivée dans le grand sud nous survolons la mythique baie d’Ushuaïa, son phare du bout du monde, ses estancias. Toute une ambiance et quelles émotions en voguant à bord d’un kayak dans le détroit de Beagle cerné par montagnes et forets.

Quatre semaines d’enchantement à côtoyer des argentins accueillants et chaleureux. Quel plaisir de raconter la Patagonie ! Chaque photo nous transporte à nouveau vers ces grands espaces.

Bravo au professionnalisme de Boris et à la disponibilité de toute son équipe, c’était incroyablement parfait ! Alors pourquoi pas à bientôt pour d’autres découvertes sud américaines…

Séjour du 19 février 2017 au 15 mars 2017

  Retour à la liste des témoignages

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.