Le condor des Andes, roi des cimes

Le condor des Andes, roi des cimes

Le condor des Andes, c'est dans un cadre démesuré qu'on observe avec émotion ce superbe rapace tournoyant lentement dans le ciel

Le condor des Andes, roi des cimes

Le condor des Andes, c'est dans un cadre démesuré qu'on observe avec émotion ce superbe rapace tournoyant lentement dans le ciel

Le condor des Andes, c'est dans un cadre démesuré qu'on observe avec émotion ce superbe rapace tournoyant lentement dans le ciel

Condor des AndesPendant des siècles, le condor des Andes a régné en maître incontesté sur les cieux d’Amérique du Sud. Ce rapace faisait même l’objet d’un culte : les tribus amérindiennes des montagnes accordaient souvent un statut divin à ce roi des cimes. Les Incas le vénéraient, et le vouaient admiration et grand respect. Dans le sud, en Patagonie, il a par contre été chassé depuis des temps immémoriaux. Il était vu comme un tueur et comme le responsable de la mort de milliers de moutons. Certaines personnes le considéraient même comme un mangeur d’enfants !…

Le condor des Andes vit en haute altitude sur la cordillère des Andes jusqu’à la Terre de feu. Il est présent au Pérou, Bolivie, Argentine et Chili essentiellement. Le condor a une envergure qui peut aller jusqu’à trois mètres cinquante et son envol est d’une grâce exceptionnelle. Il est le plus grand oiseau d’Amérique du Sud et peut parcourir des milliers de kilomètres. On l’a déjà observé jusque sur la côte Atlantique en Argentine et aussi sur les plages du Pérou, côté pacifique. En effet le condor affectionne le placenta des lions de mer comme nourriture.

Codor de prèsPour ménager ses efforts, il “surf” sur les courants ascendants qui balayent les sommets andins. Il utilise ces courant pour planer, et peut le faire jusqu’à 6 000 m d’altitude ! Il évite tout effort inutile, car après une trentaine de battements d’ailes, il serait épuisé. Il vit haut perché, dans des endroits très escarpés, en général difficile d’accès, idéal pour les envols.

Il ne confectionne pas de nid, mais utilise des cavités naturelles ou sorte de “niches” dans la roche. Vers l’âge de 6 ans, il acquiert son plumage d’adulte. C’est à cet âge qu’il peut alors se reproduire. Ces dernières années, son habitat naturel a subi de profondes modifications, ce qui le contraint à chercher des contrées plus accueillantes.

Vol du condor des AndesL’arrivée des colons occidentaux a mis un terme à ce règne sans partage. Leurs troupeaux étaient des proies faciles pour les pumas. Les cadavres à moitié dévorés par les félins attiraient aussi les condors, qui sont des charognards et se regroupent parfois jusqu’à vingt individus pour dépecer une carcasse de brebis. Aux yeux des fermiers, le rapace devenait l’ennemi à abattre. Le condor est un animal qui est incapable de tuer. Sa morphologie n’est pas du tout adaptée. En effet, son orteil postérieur est situé beaucoup trop haut pour pouvoir se refermer. Il lui est donc impossible d’attaquer ou de maintenir une proie au sol. Il se nourrit de cadavres et d’œufs d’oiseaux.

S’est ensuivi une lutte acharnée contre l’incarnation de la nature dans ce qu’elle avait de plus hostile. A ce jour, la population des condors des Andes ne s’en est toujours pas remise. Au contraire, elle ne cesse de décliner.

Condor des Andes de PatagonieLe condor a déjà presque complètement disparu en Colombie et Équateur ; et il n’est déjà plus présent au Venezuela… En Patagonie, vous pourrez assez facilement voir des condors. Je vous recommande certaines randonnées, qui sont faisables à la journée, où en montant assez haut, vous aurez de grandes chances de voir ces grands oiseaux en plein vols passant au raz de vos têtes et même, en contre bas.

Expérience unique…

Me consulter pour un voyage

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.