Séjour en Patagonie

Ils habitent près de chez vous et peuvent témoigner !

Séjour en Patagonie

Séjour en Patagonie organisé par Borispatagonia pour Jeanne et Jacques Favreau, Anne-Marie et Robert Pottier. Séjour du 13 novembre au 4 décembre 2010

Séjour en Patagonie

Témoignage

Jeanne et Jacques Favreau, Anne-Marie et Robert Pottier en Patagonie
5/5

  Séjour en Patagonie

Cher Boris,
Merci infiniment de nous avoir finaliser notre voyage que Jacques rêvait depuis longtemps. J’ai passé quelques mois à préparer ce voyage, j’ai été très vite confronter à la langue que ni nous, ni nos amis ne parlons et c’est alors que j’ai vu votre site sur internet en glanant des renseignements.

En passant par la Péninsule Valdès où les baleines nous ont joué un ballet incroyable, la colonie des éléphants de mer à Caleta Valdès, Punta Tombo avec son importante colonie de manchots de Magellan, sans oublier la steppe sauvage malmenée par le vent où vivent guanacos et nandous. La région de Bariloche avec ses lacs grandioses et ses vues imprenables, la forêt d’arrayanes et le plaisir de se rencontrer. El Chaten et ses randonnées autour du Fitz Roy puis la marche sur le glacier Viedma, expérience inoubliable et très intense, le parc Los Glaciaires pour la visite du glacier Perito Moreno, la navigation sur le Lago Argentino parmi les icebergs pour admirer les glaciers Spegazzini et Onelli moins grandioses mais tout aussi majestueux.

La traversée de la steppe semi désertique, dominée par la cordillère des Andes pour rejoindre le Chili. Le parc torrès Del Paine, magique avec ses différentes saisons dans une journée qu’on ne peut éviter, les lacs couleur turquoise, les sommets enneigés, glaciers, la randonnée de la vallée frances, le vol des condors, l’excursion de la rivière Serrano en zodiac.

La suite et fin de notre séjour nous amène à Ushuaïa capitale de la terre de feu et ville du bout du monde, le canal de Beagle et les iles ou l’on voit les lions de mer, pingouins et cormorans.

Aucune fausse note pour toute cette organisation, nous étions toujours attendus et accueillis avec sympathie. Merci aux chauffeurs, à tous nos guides Eloy, Nahuel, Maximo, Caroline, Adrian, Laura qui ont su nous communiquer l’amour de leur pays.

Merci Boris pour le choix des hôtels que nous avons appréciés et ta présence virtuelle sur laquelle nous pouvions compter en cas de soucis. Nous avons des souvenirs et des images grandioses pleins la tête.

Séjour du 13 novembre 2010 au 4 décembre 2010

  Retour à la liste des témoignages

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.