Voyage au Chili et en Argentine

Ils habitent près de chez vous et peuvent témoigner !

Voyage au Chili et en Argentine

Voyage au Chili et en Argentine organisé par Borispatagonia pour Martine et Michel Gemin. Séjour du 3 mars au 4 avril 2013

Voyage au Chili et en Argentine

Témoignage

Martine et Michel Gemin au Chili et en Argentine
5/5

  Voyage au Chili et en Argentine

Nous avons longtemps rêvé à ce voyage, grâce à Boris nous l’avons fait. Le Chili et l’Argentine de long en large, pas facile à organiser un tel voyage. Quelques clics sur Internet, nous découvrons le site de Boris. La réponse à notre demande est immédiate. Nombreux échanges de mails, coups de fils, le voyage est verrouillé.

5 semaines grandioses, de Santiago du Chili à Buenos Aires en passant par :

  • Valparaiso – ses funiculaires et ses maisons aux couleurs bariolées,
  • l’Ile de Pâques – et ses mystères,
  • San Pedro de Atacama – le petit déjeuner au milieu de la brume des geysers d’El Tatio, le salar et ses flamands roses, l’apéro dans la vallée de la lune pour admirer les contrastes de couleur au coucher de soleil, la baignade dans les termes de Puritama à 4 000 m d’altitude et dans une eau à 30 degrés,
  • le Parc Torres del Paine – et la sensation de la descente de la rivière Serrano en zodiac,
  • la croisière de 4 jours sur le Stella Austallis – le détroit de Magellan et un des buts de notre voyage, la magie de débarquer au Cap Horn,
  • Ushuaia – un gros grain en catamaran sur le canal de Beagle qui a obligé le capitaine a rentrer au port, la balade plus tranquille en canoë sur le lac Roca,
  • El Calafate – la beauté à couper le souffle du glacier Perito Moreno et le trekking sur le glacier, la journée dans l’estancia à partager les activités des gauchos,
  • Bariloche – la Suisse Argentine où les lacs se nichent au milieu de forêt aux couleurs rougissantes du début de l’automne, une excursion en dehors des circuits touristiques et un grand moment d’émotion avec la rencontre de l’abuela Andulia, la dernière descendante Mapuche, et surtout le plaisir de pouvoir enfin rencontrer Boris, fidèle à l’image que nous nous en faisions, amoureux de sa région et musicien dès qu’il le peut.
  • les chutes Iguazu – indescriptibles, majestueuses,
  • pour finir Buenos Aires – où nous avons tenté nos premiers pas de tango avec des professionnels.

Et maintenant que le voyage est terminé, nous sommes enchantés d’avoir fait appel à Boris :

  • logistique parfaite : 11 vols intérieurs et un guide qui nous attend à chaque arrivée. Chaque jour un guide local francophone nous est réservé, aucun retard. Merci à Ariel, Cathy, Marylin, Ricardo, Ilana, Hector, Juan qui nous ont fait partager l’amour de leur pays.
  • les hôtels sont vraiment de charme et l’accueil chaleureux.
  • et pendant ce temps où est Boris ? Il est là dans l’ombre, toujours joignable. Le seul problème rencontré (une excursion oubliée) a été immédiatement réparé.

Un grand merci Boris, pour ta gentillesse et ta disponibilité, grâce à toi ce voyage restera inoubliable !

Séjour du 3 mars 2013 au 4 avril 2013

  Retour à la liste des témoignages

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé. En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs. Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22. A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie. Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.