Voyage en Patagonie

Ils habitent près de chez vous et peuvent témoigner !

Voyage en Patagonie

Voyage en Patagonie organisé par Borispatagonia pour Sarah, Guilaine et Didier Landes. Séjour du 4 au 11 février 2013

Voyage en Patagonie

Témoignage

Sarah, Guilaine et Didier Landes en Patagonie
5/5

  Voyage en Patagonie

Presque une année de préparation, quelques mois d’incertitudes, et un nom avancé par une copine de notre fille : Boris Patagonia. Quelques contacts par mail plus tard, le programme est établi, se glissant parmi notre projet initial. Les régions se dessinent, les dates se posent.

Nous sommes accueillis à Trelew par Louis, toujours souriant, à l’écoute, avec des réponses à chacune de nos questions, nous amenant dans des sites incroyables et nous faisant partager son Maté. Ici tout est immense, la nature nous fait un cadeau monumental. Nous ne trouvons pas toujours les mots qui vont bien pour transmettre notre émotion devant ce spectacle.

Nous nous laissons transporter dans ces endroits magiques : Péninsule Valdès et notre première rencontre avec otaries, phoques, éléphants de mer, guanacos, nandous, maras ; Punta Tombo avec ses milliers de manchots de Magellan, tatous ; Rawson et notre balade en zodiac à la recherche des dauphins et entourés d’oiseaux plus beaux les uns que les autres, Punta Ninfas avec ses falaises, le bleu de l’océan et ses éléphants de mer.

Nous quittons Louis et partons pour El Calafate, superbe petite ville aux bords du lac Argentino, faire une énorme rencontre avec les glaciers à bord d’un catamaran. Mais d’abord nous découvrons l’Estancia tenue par Esteban, personnage très attachant faisant ressentir son amour pour ce pays et cette terre. Une balade à cheval au milieu de cette nature grandiose et une nuit dans cet endroit magique. Un moment inoubliable.

Upsala, Spégazzini et Périto Moreno nous laisseront sans voix. Nous repartons pour l’Aéroport de Trelew pour nous diriger vers le Nord-Ouest par nos propres moyens, mais avec beaucoup d’émotions.

Merci Boris pour tous ces moments magiques, gravés à jamais dans nos mémoires, et à toutes les personnes rencontrées qui ont su nous transmettre leur attachement à cette nature.

Séjour du 4 février 2013 au 11 février 2013

  Retour à la liste des témoignages

PATAGONIE

En Patagonie, le printemps est la saison de la fonte des neiges et de l'éclosion d'une myriade de fleurs (sabot-de-Vénus, boutons-d'or, orchidées de montagne, etc.). C'est aussi l'époque où, dans les estancias, on se prépare au gros travail de la tonte des moutons. La saison touristique débute à la fin du printemps mais la plupart des voyageurs préfèrent l'été austral, c'est-à-dire jusqu'en février. A cette période, toutes les routes sont dégagées, les aéroports sont ouverts et le calendrier des réservations hôtelières est extrêmement chargé.En automne, le plateau et les montagnes de Patagonie se métamorphosent. Le feuillage des peupliers qui entourent les estancias isolées prend une somptueuse teinte dorée, tandis que sur les hauteurs, les hêtres virent au rouge et au jaune avant de se dépouiller de leur parure. L'air devient plus frais et les touristes se font rares. Le piémont andin, de San Martin de los Andes à Bariloche, se transforme alors en un véritable paradis. Dans l'extrême Sud, le parc naturel des Glaciers ferme en hiver austral et les vastes plaines entrent en léthargie. Seules les stations de ski sont prises d'une activité fébrile : San Martin de los Andes, San Carlos de Bariloche, Esquel et même Ushuaia attirent chaque année des milliers d'amateurs.Le Rio Colorado forme la limite Nord de la Patagonie en Argentine. La steppe, ou le "désert" selon l'expression consacrée en Argentine, commence encore plus au Nord et s'étend sans interruption sur la Patagonie intérieure et côtière jusqu'au détroit de Magellan. La haute vallée du Rio Negro, qui coule au Sud du Rio Colorado, est une véritable oasis ; le contraste entre cette bande d'agriculture intensive et le désert environnant est saisissant. Les principales villes de cette région sont Neuquén, Cipoletti et Roca, sur la RN 22.A proximité de la côte Atlantique, les villes jumelles de Carmen de Patagones et Viedma sont séparées de Neuquén par 540 km. On suivra le Rio Negro en empruntant successivement la RN 22 et la RN 250, le long desquelles alternent portions de désert et étroites bandes cultivées. Fondées en 1779 par les espagnols, Carmen de Patagones est une des pus anciennes villes de Patagonie.Non loin de Viedma, les grottes dans lesquelles s'abritaient les premiers colons sont ouvertes à la visite. Sur la côte, à la hauteur de l'estuaire du Rio Negro, vit une des nombreuses colonies de lions de mer du littoral patagon. Et c'est du port de San Antonio Oeste qu'est exporté l'ensemble de la production de la vallée du Rio Negro. Vous l'aurez compris, Borispatagonia vous réserve les meilleurs sites touristiques pour votre voyage en Argentine et au Chili, vous aurez aussi le juste prix pour un voyage en Patagonie.