Argentine Chili

Humanistes en Argentine et au Chili

La personalité féminine Argentine la plus célèbre de par le monde est incontestablement Evita Perón.
Elle rencontre le colonel Juan Perón lors d'une vente de charité organisée afin de récolter des fonds pour les victimes du tremblement de terre qui avait secoué la région de San Juan. Après avoir été pendant un temps sa maîtresse, elle l'épouse le 21 octobre 1945.

Ses racines humbles l'ont tout naturellement destinée à assurer la liaison entre son mari et les travailleurs, ceux qu'elle appelle les sans-chemises (descamisados), fondement du soutien politique à son mari.
Elle a fortement contribué à la campagne de son mari pour l'élection présidentielle de 1946. Utilisant son émission de radio hebdomadaire, elle se lance dans de grands discours appelant les pauvres à se relever. Elle met en avant ses racines modestes afin de montrer sa solidarité avec les classes les plus défavorisées.

evita peron

Après l'élection de son mari, Evita prit immédiatement un rôle considérable dans son entourage. Elle crée la Fondation Eva Peron dont le rôle est d'assister les pauvres. Eva Perón a été emportée par un cancer de l'utérus à l'âge de 33 ans. Son corps a été embaumé et exposé jusqu'à ce qu'un coup d'État militaire ne chasse son mari du pouvoir en 1955. Son corps a alors été transporté à Milan, Italie, puis enterré sous la fausse identité de Maria Maggi de Magestris. Seize ans plus tard, en 1971, son cadavre a été exhumé et envoyé en Espagne. Son mari, retournant en Argentine comme président après son exil, y meurt en 1974. Le corps d'Evita est alors rapatrié en Argentine, brièvement exposé au public. Elle a été une nouvelle fois enterrée dans la tombe familiale du cimetière de la Recoleta de Buenos Aires

Durant votre voyage en Argentine, je ne pense pas que vous aurez l'occasion de connaître la troisième ville du pays : Rosario. Touristiquement elle n'est pas de grand intérêt mais elle fut le lieu ou tout à commencer pour un des emblèmes de la nation et pour un personnage mondialement connu.
Le drapeau de l'Argentine, est constitué de deux bandes bleues ciel horizontales séparées par une bande blanche. En son centre est placé un emblème représentant le soleil, doré. D'après la tradition, il a été créé en 1812 par l'intellectuel, devenu général, Manuel Belgrano (il fut un des principaux leaders de la guerre d'Indépendance) quand il regarda le soleil devant les côtes du Paraná, depuis la ville de Rosario.

drapeau argentin

Plusieurs peuples latino-américains se sont inspirés du drapeau argentin dans le choix de leur propre drapeau. Il fut en son temps adopté par les Provinces unies d'Amérique centrale, et c'est pour cela que les drapeaux du Salvador, du Honduras et du Nicaragua sont très semblables au drapeau argentin, tout comme celui du Guatemala.

Ernesto Rafael Guevara de la Serna, plus connu sous le nom de Che Guevara ou Le Che, né le 14 juin 1928 à Rosario et exécuté le 9 octobre 1967 à La Higuera (Bolivie), est un révolutionnaire marxiste et homme politique d'Amérique latine. Alors qu'il est jeune étudiant en médecine, Guevara voyage à travers l'Amérique latine, ce qui le met en contact direct avec la pauvreté, dans laquelle beaucoup de gens vivent alors. Son expérience et ses observations pendant ces voyages l'amènent à la conclusion que les inégalités socio-économiques ne peuvent être changées que par la révolution.

Che

Même si le nom et la vie de Che a plus à voir avec la petite île de Cuba, il est important de savoir que le Che était Argentin. Son grand projet "caché" était de diffuser la révolution dans toute l'Amérique du Sud et l'on peut supposer qu'il se serait chargé personnellement de conduire le mouvement en Argentine depuis la Bolivie. Le destin, et bien trop souvent, les intérêts de certains, en ont décidé autrement. Il existe de nombreux libres écrits à son sujet, le plus émouvant à mes yeux est de loin "les survivants du Che" d'Ariel Alarcon Ramirez, dit "benigno" qui retrace les derniers instants de sa vie et l'échappée de ses compagnons de lutte en Bolivie.
Je citerai Régis Debray qui disait : "Le Che nous rappelle que le dur désir de durer n'est pas l'alpha et l'oméga de l'histoire, et qu'il peut, qu'il doit y avoir aussi, chez quelques-uns, le dur désir de rester pur. Nous en avons bien besoin, de ces exemples, pour affronter nous-mêmes la durée, dans le moins mauvais état possible".

Allende

Issu de la bourgeoisie chilienne, Salvador Allende fonde le parti socialiste chilien en 1933 à l'âge de 25 ans. Sa carrière politique connaît une ascension fulguante : Elu à la chambre basse du Congrès à 29 ans, Ministre de la Santé à 31 (il inventa la sécurité sociale pour les ouvriers) sénateur à 37, fonction qu'il occupera pendant un quart de siècle.
Malgré ces francs succès, Salvador Allende n'arrive à la tête de l'Exécutif chilien qu'en 1970. Pour la première fois, un socialiste accède par les urnes à la tête d'un pays d'Amérique latine. Allende n'a rien d'un tribun révolutionnaire friand de rhétorique. C'est un homme politique forgé dans les luttes quotidiennes. Il vise à conquérir des espaces pour une politique populaire, au sein d'un système démocratique représentatif dans lequel les politiques d'alliance favorisant la gauche sont réalisables. Mais jamais il n'abandonne la critique du capitalisme et le désir de socialisme.

C'est la grande différence entre ses positions et celles de l'actuel Parti socialiste chilien, membre de la Concertation démocratique au pouvoir depuis la fin de la dictature. Pour Allende, être réaliste ne signifie pas nier l'avenir en se contentant d'une politique "pragmatique". Il n'a pas pu terminer son mandat présidentiel, qui devait durer jusqu'en 1976. En effet, le coup d'État du 11 septembre 1973 renverse son gouvernement et met en place le régime militaire. Il se suicide durant les bombardements aériens faits au palais de la Moneda.

Précédent : Routes mythiques
Suivant : Droits de l'homme
Voyage Perou Bolivie Voir aussi les voyages au Pérou et en Bolivie...

Borispatagonia

Voyages en Patagonie à la carte en toutes saisons. Par exemple, selon le climat, de Bariloche, en Patagonie argentine, il est possible de gagner Puerto Montt, au Chili, en traversant successivement trois lacs en bateau, comme le faisaient les jésuites et les premiers colons allemands. Je vous propose une excursion qui mène jusqu'à l'océan Pacifique. Elle est assez longue, mais la beauté des sites - forêts, volcans et lacs cristallins - est telle qu'elle vaut la peine d'être faite. Du côté argentin, on traverse le bras ouest du Nahuel Huapi ainsi que le lac de Puerto Alegre et, du côté chilen, le lac de Todos los Santos. On passe d'un lac à l'autre en bus. Cette excursion est réalisable en toute saison mais, en hiver, il faut compter deux jours pour atteindre Puerto Montt, avec un arrêt d'une nuit à Peulla. On regagne Bariloche par avion ou par le même chemin, après une nuit à Puerto Montt. Borispatagonia se charge également des visas pour entrer au Chili et de réserver les hôtels. En Patagonie, hiver et été sont des saisons touristiques. En été, outre la découverte des alentours, de nombreuses activités sont praticables : escalade, pêche en torrent, voile, équitation, randonnées, chevauchées, visites d'Aciendas... En hiver, la principale activité est, bien entendu, le ski, surtout en juillet et août du côté de la Cordillère des Andes, mais pas seulement : des randonnées en raquettes, des circuits thématiques, des nombreuses balades pour admirer la beauté de La Patagonie argentine et chilienne en cette saison, dû par une lumière si particulière, la chaleur des habitants de la Patagonie...